Zaz, rédac chef invitée de metronews : "le FN, c'est l'intolérance la plus totale"

MUSIQUE

ENGAGEE – C'est une Zaz qui n'a pas peur de dire ce qu'elle pense qui a rendu visite à metronews, ce lundi, à quelques jours de la sortie de "Paris", un album de reprises qui rend hommage à la capitale. L'écologie, l'éducation, la montées des extrêmes... Morceaux choisis.

Sur le barrage de Sivens et la mort de Rémi Fraisse
"Que les gens se bougent pour protéger leurs territoires, c'est noble. On n'a pas à subir les décisions d'un gouvernement qui normalement est là pour notre bien vivre. Est-ce que je pourrais manifester ? Oui, je pense. Après qu'il y ait un mort, des violences, c'est terrible. Mais cette violence, c'est l'expression de quelque chose, non ? On vit hélas dans une société où on apprend aux gens à devenir de bons petits soldats, dès l'école, au lieu de les encourager à construire ensemble."

EN SAVOIR + >> Notre dossier sur le barrage de Sivens

Sur Calais et la récupération par le FN...
"La situation là-bas est compliquée. Je comprends que des migrants viennent chez nous chercher ce qu'ils n'ont plus chez eux... La récupération par le FN ? Je crois que les électeurs expriment un ras-le-bol, mais qu'ils ne se rendent pas compte de ce que représente ce parti. Pour moi, c'est l'intolérance la plus totale, des gens qui ont peur de s'enrichir de la différence, qui craignent de se "dissoudre" dans l'autre." Après, Marine Le Pen à l'Elysée, je n'y crois pas."

EN SAVOIR + >> A Calais, Marine Le Pen dénonce le "fléau de l'immigration"

Sur la disparition des oiseaux et le désastre écologique en Europe...
"On assiste à un déséquilibre écologique qui à terme va pénaliser tout le monde. Or personne ne se bouge, j'ai l'impression qu'on ne met rien en place pour que ça change. On ne pense qu'à la consommation, à l'économie. On demande sans cesse plus à la planète, notamment avec l'agriculture intensive. Alors qu'on ne demande pas à une femme de faire 10 enfants par an !".

EN SAVOIR + >> L'Europe a perdu plus de 420 millions d'oiseaux en 30 ans

Sur le Mural Arts Program de Philadelphie...
Si on faisait ça à Paris, ce serait génial. Le graph', c'est une manière d'investir sa ville, c'est une façon de donner la parole aux gens, de leur permettre de s'exprimer, que ce soit à travers une fresque immense, où un tout petit dessin. Ca m'arrive souvent de m'arrêter dans la rue pour les lire, chacun peut se reconnaître, s'y retrouver."

EN SAVOIR + >> Mural Arts Program de Philadelphie, l'art en forme d'outil social

Sur Call of Duty et les jeux vidéos violents...
"Les jeux violents, ça a toujours existé. Depuis qu'on joue aux cowboys et aux indiens, non ? Je n'ai rien contre, sinon que ça génère un niveau de stress pas possible. Moi je joue à Ruzzle sur mon iPhone et pendant une partie, je ne respire plus ! Et ça m'énerve quand je perds... J'ai un copain qui gagne tout le temps : le mec, c'est une machine."

EN SAVOIR + >> Call of Duty passe à la vitesse supérieure

Sur les 30 ans de Canal +...
"Je vais vous avouer une chose : ça fait 7 ans que je n'ai plus la télévision et je me porte très bien. Canal +, j'en avais l'image d'une chaîne indépendante, différente. Mais j'ai l'impression que l'esprit s'est un peu perdu, non ?"

EN SAVOIR + >> Philippe Vandel : "Il n'y a jamais eu de saladier de coke à Canal"

Sur le foot business...
"J'aime quand ça joue. Les histoires de business... Regardez la dernière Coupe du monde au Brésil. On a détruit une partie de la forêt pour construire un stade ! Et on trouve de l'argent pour financer un événement sportif alors qu'il n'y en a pas pour certaines choses comme l'éducation. Je sais que je parle beaucoup de ce sujet mais ça me semble être la base de tout."

EN SAVOIR + >> Le Brésil a cassé sa tirelire pour la Coupe du monde

Son dernier coup de cœur ciné...
"J'ai été bouleversée par Gerontophilia (le film de Bruce LaBruce, sorti en mars dernier – ndlr). C'est l'histoire d'un jeune garçon qui aime les hommes âgés. C'est un peu dérangeant au départ, on est déstabilisé par que c'est une histoire qui "sort du cadre". Or c'est traité avec beaucoup de finesse et de pudeur."

EN SAVOIR + >> "Gerontophilia" ou l'homme qui aimait les vieux

ET AUSSI >> Zaz : "Quand je suis arrivée à Paris, tout le monde m'a dit que je me casserais la gueule"

Lire et commenter