Comment trouver le bon champagne au meilleur prix

Comment trouver le bon champagne au meilleur prix

DirectLCI
BULLES - Blanc ou rosé ? Marque de distributeur ou grande marque ? Cher ou pas cher ? Flûte ou coupe ? Le sommelier Emmanuel Delmas explique comment bien choisir votre champagne.

Pas de fêtes de fin d'année sans champagne. Blanc ou rosé, de grande marque prestigieuse  ou de marque de supermarché, les bouteilles s'inviteront sur de nombreuses tables. Le sommelier et consultant en vins Emmanuel Delmas  livre ses conseils non seulement pour faire le bon choix sans se ruiner mais aussi pour éviter les erreurs. Suivez le guide.

Les bouteilles de vignerons jardiniers à prix cohérent
Pourquoi payer 35 euros pour une grande marque si vous pouvez avoir aussi bien si ce n'est mieux pour 10 euros de moins ? Pour acheter un bon champagne à prix cohérent, intéressez-vous à "l'autre Champagne". Celle des vignerons jardiniers qui produisent moins de volume et vendent moins cher. 

En découvrant les vins de ces vignerons passionnés, vous serez aussi étonnés que lorsque vous goûtez pour la première fois une vraie tomate du potager, juteuse, pulpeuse, avec du caractère. Rien à voir avec  les tomates industrielles insipides. Pour le vin, c'est la même chose. 

Ces vignerons passionnés produisent des vins minéraux, aériens, savoureux. Il s'agit par exemple d'Alexandre Chartogne, de Francis Boulard ou de la famille Tarlant. La liste est longue, on peut y ajouter, parmi tant d'autres, Anselme Selosse, Pascal Doquet, la famille Bereche, Fleury, Agrapart, Franck Pascal, etc.

Les marques de distributeur se défendent bien face aux grandes marques
Si vous achetez votre champagne en supermarché, ne négligez pas les marques de distributeurs. Les bouteilles sont deux fois moins chères que certaines grandes marques pour quasiment la même qualité.

Il faut en effet savoir que ce sont les grandes marques qui fournissent les marques de distributeurs. Certes la qualité est un peu moindre mais le prix est tellement plus avantageux. Néanmoins si vous êtes attaché à la marque, les bouteilles autour de 30 euros de Bollinger, Billecart Salmon ou encore Pol Roger sortent du lot.

| LES MEILLEURES MARQUES DE DISTRIBUTEURS |
Selon la revue 60 millions de consommateurs  (numéro de décembre 2015), les meilleurs champagnes de marques de distributeurs se trouvent chez Monoprix et Auchan. Ceux de Système U, Casino et Carrefour les talonnent de près. C'est la Veuve Emile (Auchan) à 14 euros la bouteille qui apparaît comme le meilleur qualité prix. 

Le champagne millésimé n'est pas forcément une valeur sûre
Les cuvées millésimées vieillissent trois ans en bouteille avant leur commercialisation contre un an et demi pour les sans année. Cela donne des vins plus riches, plus complexes et plus fins. Leur prix est bien plus élevé. Ne vous précipitez pas forcément vers ceux-ci car il vaut mieux un champagne sans année d'un vigneron jardinier qu'un millésimé d'une grande marque sans qualité.

Blanc et rosé ne se marient pas avec les mêmes mets
Le champagne rosé est élaboré partir d'un assemblage de vin blanc (par exemple du chardonnay) et de vin rouge : il a alors des arômes de fruits rouges. On peut également l’élaborer en rosé de saignée, il gagnera ainsi en structure et en complexité.

Le champagne rosé autant de caractère que le blanc et peut être superbe avec des desserts aux fruits rouges, sur des framboises ou des cerises auxquelles vous n'ajouterez pas de sucre car celui-ci renforce la sensation d'acidité des bulles. Il se marie bien aussi avec les poissons en papillote ou les salades.

Le champagne classique se mariera lui très bien avec des fromages tels que le chaource ou le savarin mais aussi les huîtres et fruits de mer (parfait avec une terrine de Saint-Jacques par exemple) ainsi que les poissons. N'hésitez pas non plus à le proposer à l'apéritif.

EN SAVOIR + >> Les bons accords mets et vins pour les fêtes

Jamais au congélateur
Ne mettez pas votre champagne au congélateur pour le refroidir, cela fige toutes les saveurs. Quant à sa température idéale, un champagne d'entrée de gamme se boit frappé (en dessous de 6 degrés) tandis qu'un beau produit se déguste entre 10 et 12 degrés.

Ni coupe ni flûte mais entre les deux
Pour profiter au maximum de votre champagne, buvez-le dans un verre dont la forme se situe entre le verre à vin et la coupe. Le fait que ce ne soit pas trop évasé permet de préserver la bulle tout en libérant suffisamment les arômes. L'inconvénient de la coupe est que les bulles s'évaporent trop. L'inconvénient de la flûte est que le vin est étriqué dedans. N'oubliez pas qu'un champagne est un vin et qu'on peut donc un peu remuer le verre pour en libérer les arômes lors de la dégustation.

Retrouvez aussi les conseils d'Emmanuel Delmas sur son Blog du Sommelier dans son ouvrage Vins - Leçons de dégustation , aux éditions de La Martinière.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter