VIDÉO - Le Noël des animaux de la SPA : 400 chats et 130 chiens ont trouvé une famille d'accueil

DirectLCI
C'ETAIT LIVE - Samedi et dimanche 10 et 11 décembre s’est tenu le « Noel des animaux » organisé par la Société Protectrice des Animaux, place de la République, à Paris. Au total, 525 animaux ont été adoptés. Un véritable succès.

 «  L’objectif est de faire un maximum d’adoption, mais des adoptions responsables. C’est l’animal qui choisit sa famille », explique Natacha Harry, présidente bénévole de la SPA, avant de continuer : « je conseille à toute personne qui veut faire une adoption de prendre le temps de réfléchir. C’est un engagement sur le long terme, et non pas un coup de cœur. »

A 11h, le samedi matin place de la République, Anne-Marie qui s’occupe du refuge de Poulainville (80), est déjà tout sourire. « Il y a eu pas mal d’adoption en très peu de temps ». Mais toujours dans le principe de « l’adoption responsable». Chaque adoptant potentiel doit d’abord correspondre aux attentes de l’animal. Par exemple Mizzy, une petite chatte blanche tacheté, de 7 mois, a juste besoin d’adoptant câlin.  Mais « selon le tempérament de l’animal, nous demandons obligatoirement des jardins,  avec ou sans enfants, tout dépend du caractère de l’animal ». Chaque personne passe un entretien préalable avec un responsable de refuge avant d’adopter à la SPA. « On questionne les personnes sur leur mode de vie pour savoir si ça correspond à l’animal ». 

Mais il n’y a pas d’interdiction particulière de la part de la Société Protectrice des Animaux. « Un chien en appartement, je ne vois pas le souci, mais là encore ça va déprendre de l’animal », continue Anne-Marie, « un jeune chien foufou qui a besoin de courir, ça ne va pas vraiment le faire, mais par contre un chien calme, même s’il est grand et que la personne a du temps, je ne vois pas le problème ». 

Lorsque l’entretien est terminé et validé, il est enfin possible d’adopter. Pour cela il faut se munir d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile. L’animal étant vacciné, identifié, vermifugé et stérilisé, les maîtres s’acquitter d’une contribution de 90 euros pour un chat et de 150 euros pour un chien. Par contre pour « les animaux en sauvetage », des chiens et des chats âgés, ou des animaux qui ont des problèmes de santé, la participation est libre. 

Ce n’est pas terminé pour autant. Il y a un suivi des adoptants quelques mois après l’adoption, pour vérifier la bientraitance des animaux. « On a des délégués-enquêteurs bénévoles qui se déplace partout en France, ils rendent visite à l’animal dans son lieu de vie ». 

« Donner une famille responsable aux animaux, parce que l’été prochain, il faudra assumer », conclu Anne-Marie. En effet, cet été plus de 4.000 animaux ont été abandonnés dans les refuges de la SPA. L’objectif d’une adoption contrôlée, est d’éloigner le spectre du paradoxe français. « La France est leader en Europe en terme d’animaux posséder et paradoxalement leader en Europe dans l’abandon d’animaux », commente Natacha Harry. Chaque année près de 100.000 animaux sont abandonnées en France, « nous en faisons adopter 40.000 par an ». 

Le Noël des animaux a attiré près de 12.000 visiteurs et a permis à 395 chats et 130 chiens, venant de d’Ile-de-France, de la Somme et  des Ardennes, de trouver un nouveau foyer avant les fêtes de fin d’année.  

Plus d'articles

Lire et commenter