Repas de Noël : foie gras, huîtres, dinde, bûche... Quels vins choisir pour sublimer vos mets ?

Nutrition
SAVEURS - Imaginer le repas de Noël est une chose. Choisir les boissons qui accompagneront chaque met en est une autre. Pour vous aider à trouver votre chemin dans des rayons garnis de bouteilles, LCI vous indique avec quels vins vous pourrez sublimer votre festin.

La préparation d'un repas de fête relève souvent du casse-tête. Entre ceux qui n'aiment pas les fruits de mer, ceux qui sont végétariens et ceux qui boudent la bûche, il est difficile de satisfaire tous les invités. Mais une fois le choix de mets validé vient celui des boissons. Une tâche qui peut là encore s'avérer compliquée car selon les aliments choisis, les accompagnements ne seront pas les mêmes.


De l'apéritif à la bûche, en passant par le foie gras et le fromage, LCI fait un tour d'horizon des accords mets-vins possibles. Votre repas n'en sera ainsi que plus délicieux !

Pour l'apéritif

Lors d'une soirée, l'apéritif fait office de mise en jambe pour les papilles. Il serait donc dommage de les plomber dès le début par une boisson trop consistante et riche. Les Pastis, Martini, Cognac, vins rouges et autres boissons trop prononcées passeront donc leur tour. Le champagne brut, extra-brut ou rosé, fin, frais et parfumé, saura en revanche démarrer les hostilités en beauté, tout comme un vin blanc sec, tels qu'un Quincy, qu'un Chablis ou qu'un Jasnières.

Pour le foie gras

Lors du repas, le foie gras est l'une des entrées incontournables. Cuit ou mi-cuit, sa texture douce et fondante s'accorde avec un vin demi-sec tel qu'un Vouvray ou un Jurançon blanc moelleux. Il peut aussi tout à fait se marier avec un bon Bordeaux d'une quinzaine d'années, patiné par le temps, aux tanins fondus. Évitez dans tous les cas les vins trop sucrés (Sauternes, Monbazillac, Muscat...), qui satureraient vos papilles et alourdiraient votre palais pour le reste du repas. Si vous tenez à cet accord, il est cependant possible de servir le foie gras entre le fromage et le dessert, comme le recommandent les fins gourmets.

Pour les huîtres et autres fruits de mer

Pour les huîtres et les fruits de mer, choisissez un vin vif et acide. Ainsi, et parce que le fin du fin est d'accorder le vin à la provenance des mets, vous pourrez opter pour un blanc de Cassis si les huîtres et autres coquillages proviennent de Méditerranée et pour un Muscadet s'ils arrivent de la côte atlantique. Un vin de Xerès, très sec, offrant des notes salines, de fruits secs, noix, peut aussi tout à fait convenir.

Pour les crustacés et le saumon fumé

Pour le homard, les crustacés ou le saumon fumé, plus il y a à croquer, plus la texture du vin doit être épaisse et la sensation en bouche, fraîche. Des vins blancs opulents et acidulés, comme le Montlouis, le Vouvray blanc sec, le Saumur blanc, le Pinot gris ou le Chablis premier cru seront ainsi parfaits.


Pour ce genre de mets, le choix du vin rouge est assez risqué, étant donné que les tanins qu'il comporte se heurtent à la chair du poisson ou du crustacé. Si vous n'êtes pas très vins blancs, tournez-vous de préférence vers un vin rouge dénués de tanins, tels qu'un vin de Bourgogne d'une demi-douzaine d'années. Les tanins s'estompent en effet avec le temps.

Pour le poisson

Si vous servez à table, vous avez peu de chance de vous tromper en servant du vin blanc. Le bar ou la lotte, à la chair tendre et délicate, verront leurs saveurs magnifiées frais et légers comme un Montlouis ou un Chablis. Le thon rouge, moelleux et doux, trouvera tout son sens s'il est accordé, par exemple, avec un Muscadet rond et légèrement acide. Il peut aussi être accompagné d'un Pinot noir, aux tanins fins, ou d'un Sancerre rouge.

Pour la dinde

Pour la dinde rôtie, qui peut être un peu ferme, tournez-vous de préférence vers des vins ronds et moelleux mais néanmoins un peu acides pour ne pas alourdir le tout. Rouges ou blancs, peut-importe. Un vin de Savoie Altesse, un Savigny-lès-beaune, un Jasnières ou un Côtes du Jura feront par exemple très bien l'affaire. Pour le chapon, préférez un Pommard de quatre ou cinq ans, charnu et fruité, ou encore un Chablis grand cru.

Pour le gibier

Contrairement à ce qui est préconisé pour les crustacés et le saumon fumé, le gibier nécessite d'être accordé avec un vin rouge avec des tanins marqués. Pour du chevreuil, de la biche ou du sanglier rôtis, optez donc pour un du vin rouge : un Cahors, un Madiran ou un Chinon seront parfaits. Pour le gros gibier mijoté, préférez un Santenay, un Fitou ou encore un Châteauneuf-du-pape.


Rôtis, faisans et perdreaux, à la chair plus fine, s'accorderont à merveille avec un Bourgogne, tandis que le canard, plus prononcé en goût, se mariera parfaitement avec un Médoc.

Pour le fromage

Pour les fromages, vous ne vous tromperez pas en choisissant un vin blanc issu de la même région que celle d'où provient le fromage. Ainsi, un vin jaune du Jura s'accordera parfaitement avec un vieux comté et un crottin de Chavignol avec un Sancerre blanc de Chavignol. Les fromages persillés tels que le Roquefort se dégusteront avec un vin blanc moelleux et sucré comme un Muscat-de-frontignan ou de de Rivesaltes.

Pour le dessert

Enfin, pour le dessert, il s'agira de choisir un vin bien équilibré. Un vin trop sucré plomberait la fin du repas et gâcherait la dégustation d'une bûche, généralement déjà assez sucrée. Une bûche aux fruits rouges s'accompagnera par exemple d'un vin rouge sucré (et jeune) tel qu'un Maury ou qu'un Porto vintage. Une bûche aux fruits exotiques, elle, s'accordera avec un Clairette de Die, sucré et finement pétillant, ou un Jurançon moelleux. Si le dessert est au chocolat, tournez-vous vers un vin rouge charnu, frais et épicé tels qu'un Banyuls, un Rasteau. Vous avez aussi la possibilité de servir du rosé, à l'instar du Pineau-des-charentes, souple et aromatique.


Dans tous les cas, évitez les vins effervescents bruts ou le champagne, dont l'acidité est accentuée au contact du sucre.

En vidéo

VIDÉO - On vous raconte la petite histoire du champagne

Retrouvez tous nos articles sur Noël dans notre dossier consacré.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Tout pour briller à Noël

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter