La prise de poids avec l'âge n'est pas seulement une affaire d'hormones

Nutrition

SURPOIDS - Nombreux sont les seniors qui bataillent pour limiter les kilos en trop. Selon une étude franco-suédoise parue dans le journal Nature Medicine, le phénomène de prise de poids lors du vieillissement serait dû au renouvellement des graisses dans l'organisme.

La prise de poids liée à l'âge est souvent attribuée aux changements hormonaux ou encore à une plus grande sédentarité. Mais selon une équipe de chercheurs franco-suédois, le phénomène serait aussi causé par une diminution du renouvellement des lipides dans les tissus adipeux, un mécanisme important puisqu'il intervient dans le stockage et l'élimination des graisses.

Leurs travaux, publiés dans le journal Nature Medicine le 9 septembre dernier, suggèrent en fait que le taux d'élimination des lipides diminue tout au long du vieillissement. Les graisses sont donc davantage stockées, ce qui entraîne une prise de poids.

Une prise de poids de 20% sans adaptation du régime alimentaire

Pour mener leur étude, les chercheurs de l’Institut Karolinska, en Suède, et de l’Université de Lyon, en France, ont étudié les cellules graisseuses de cinquante-quatre hommes et femmes sur une période allant jusqu'à seize ans. Pendant cette période, tous ont montré une diminution du taux de renouvellement des lipides dans les tissus adipeux. Ceux qui n’ont pas compensé en consommant moins de calories ont en moyenne vu leur poids augmenter de 20%.

"Nos résultats indiquent pour la première fois que les processus dans nos tissus adipeux régulent les changements du poids corporel pendant le vieillissement indépendamment d'autres facteurs. Cette nouvelle compréhension pourrait ouvrir de nouvelles voies pour traiter l'obésité", se réjouit dans un communiqué Peter Arner, de l'Institut Karolinska. De précédentes études ont déjà montré que l'exercice physique était un moyen efficace pour accélérer le renouvellement des lipides dans le tissu adipeux.

Lire aussi

Selon les chiffres d'Eurostat, le bureau chargé des statistiques pour l'Union européenne, 56% des Français âgées de 55 à 64 ans étaient en surpoids ou obèses en 2014. Cela concernait 63% des 65-74 ans.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter