Sauter le petit-déjeuner pourrait favoriser la prise de poids chez les adolescents

Sauter le petit-déjeuner pourrait favoriser la prise de poids chez les adolescents

GLURPS - Votre adolescent boude devant sa tartine ? Voilà un argument qui pourrait le convaincre de l'avaler tout rond : une étude internationale, menée à partir des données de 3.528 jeunes, suggère que sauter son petit-déjeuner peut mener à une prise de poids chez cette catégorie de la population.

Il y a quelques mois, une méta-analyse de treize études publiées dans le Britsh Medical Journal affirmait qu'il n'y avait "aucune preuve pour soutenir la thèse que le petit-déjeuner favorise la perte de poids ou que ne pas en prendre mène à une prise de poids". Des conclusions qui battaient en brèche les certitudes des diététiciens et nutritionnistes, convaincus qu'un solide repas le matin était le meilleur rempart contre le surpoids.

Ces spécialistes n'avaient cependant pas tout à fait tort. Une étude réalisée par des chercheurs européens et sud-américains, publiée dans la revue Scientific Report affirme que le fait de sauter le petit-déjeuner pourrait entraîner une prise de poids chez les adolescents.

Une prise de poids chez les garçons comme chez les filles

Pour mener cette étude, les données récoltées entre 2006 et 2007 auprès de 3.528 adolescents ayant participé à deux grandes enquêtes en Europe et au Brésil ont été analysées. Grâce à elles, les scientifiques ont pu chercher à déterminer la manière dont les comportements alimentaires pouvaient influer sur le métabolisme et la corpulence de ces jeunes personnes. Leur degré de sédentarité et la durée de leur sommeil ont également été pris en compte.

Chez les garçons, comme les filles, une augmentation du tour de taille et de l’indice de masse corporelle ont été liés de façon majoritaire à l'impasse faite sur le petit-déjeuner. Et ce quel que soit le temps passé à dormir ou à exercer une activité physique. Chez la gent masculine ayant sauté le repas, le tour de taille moyen était ainsi de 2,61 cm plus large en Europe et de 2,13 cm au Brésil par rapport à ceux qui prenaient habituellement le petit-déjeuner. Chez les filles, le tour de taille était supérieur d'1.97 cm en moyenne.

En vidéo

Quels nouveaux produits pour le petit-déjeuner ?

Lire aussi

Pour l'expliquer, les scientifiques avancent le fait que manquer ce repas, normalement composé de produits sains comme des céréales complètes ou des fruits, favorise des comportements alimentaires malsains, à savoir la consommation d'aliments hypercaloriques industrialisés directement associés au développement de l'obésité, le reste de la journée.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : le pass sanitaire en vigueur dans les stations de ski françaises à partir de ce samedi

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Norvège : une fête d'entreprise vire au probable foyer du variant Omicron, la moitié des convives infectés

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.