Une consommation d'alcool modérée pourrait être bénéfique aux diabétiques de type 2

Nutrition

BONNE NOUVELLE - La France compte plus de trois millions de diabétiques dont la plupart s'efforcent de ne pas, ou très peu consommer d'alcool, puisque celui-ci contient généralement du sucre. Mais selon des chercheurs chinois, une consommation légère à modérée pourrait en fait leur être bénéfique.

Pour limiter l’augmentation du taux de sucres dans le sang, les diabétiques se sont toujours vu préconiser de limiter leur consommation d’alcool. Pourtant, une méta-analyse présentée lors du congrès annuel de l'Association européenne pour l'étude du diabète, qui se déroule à Barcelone du 16 au 20 septembre, vient battre en brèche ces recommandations. Elle montre que l’alcool pourrait au contraire, chez les patients atteintes de diabète de type 2, améliorer le métabolisme des glucides, soit aider les sucres à pénétrer au sein des cellules pour leur fournir de l'énergie -  processus qui fonctionne mal chez les diabétiques.

Les auteurs de ces travaux, des chercheurs chinois, ont passé en revue dix études sur le sujet, impliquant 575 participants. Un certain nombre de facteurs liés au diabète et plus généralement à la santé ont été mesurés, comme le contrôle de la glycémie, les taux d'insuline, la résistance à l'insuline, le cholestérol et les triglycérides.

Des effets positifs observés avec un grand verre de vin ou une canette et demi de bière par jour

En menant ce travail, les chercheurs ont conclu qu'une consommation d'alcool modérée à légère au quotidien était associée à une diminution des niveaux de triglycérides (graisses dans le sang) et d'insuline chez les personnes atteintes de diabète de type 2. Une bonne nouvelle, donc, pour les malades.

Boire avec modération, d’accord, mais qu’est-ce que cela veut exactement dire ? Dans le contexte de cette étude, les scientifiques ont estimé que cela correspondait à 20 grammes, ou moins, d’alcool par jour, soit une canette (33 cl) et demi de bière contenant 5% d’alcool, un grand verre de vin (200 ml) ou encore 50 ml d’alcool fort (40% d’alcool).

Lire aussi

Avant d’appliquer cela à la lettre si vous êtes vous-même diabétique, sachez que les auteurs ont tout de même précisé que "de plus vastes études sont nécessaires pour évaluer plus en détail les effets de la consommation d’alcool sur la gestion de la glycémie, en particulier chez les patients atteints de diabète de type 2", précise Science Daily qui cite le magazine spécialisé Diabetologia.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter