Lutte contre le gaspillage alimentaire : 3 astuces cuisine et beauté pour recycler vos épluchures

Nutrition
NE LES JETEZ PLUS - Les fruits et légumes font partie des denrées alimentaires que les Français gâchent le plus à leur domicile : à eux seuls, ils représentent près de la moitié de la nourriture qui part à la poubelle chaque année. Pour lutter contre ce gâchis, LCI vous donne quelques recettes tirées du livre de Julie Soucail, "Vive les épluchures".

Tous les ans, chaque Français jette entre 20 et 30 kilos de nourriture. Les fruits et légumes représentent à eux seuls 43% de la nourriture gaspillée, rapporte l'Ademe. Un gâchis énorme qui pourrait notamment être évité en achetant les quantités qui correspondent réellement à nos besoins et en surveillant régulièrement les signes de vieillissement des végétaux stockés dans nos frigos, saladiers et placards. Recycler les légumes non utilisés ou leurs épluchures pour en faire de nouvelles préparations est aussi un bon moyen d'alléger le poids du gaspillage. Julie Soucail, auteure du livre "Vive les épluchures", édité aux éditions Tana, livre ainsi quelques astuces pour donner une seconde vie à ses déchets végétaux. Et cela fonctionne autant en cuisine qu'en matière de cosmétiques ! LCI vous révèle trois de ses recettes.

Pesto de tiges

Rien de tel qu'un pesto frais et fait maison. Pour autant, nul besoin de dilapider votre si beau basilic. Il est en effet possible de réaliser cette préparation avec des tiges de persil, de basilic ou d'épinard déjà dépouillées de leurs feuilles et que vous alliez sûrement jeter à la poubelle. La réalisation d'un pot de quinze centilitres environ ne vous prendra que quinze minutes.


Les ingrédients


50 g de tiges de persil, de basilic ou d'épinard ou un mélange des trois

Une demi-gousse d'ail

12 grammes de parmesan

25 grammes de pignons de pin

8 à 10 centilitres d'huile d'olive

sel et poivre


La recette


Lavez et essorez les tiges.


Épluchez et coupez l'ail en morceaux.


Disposez le tout dans le bol d'un mixeur avec le parmesan, les pignons et une pincée de sel.


Mixez en incorporant l'huile petit à petit jusqu'à ce que le mélange devienne onctueux.


Poivrez puis servez ou réservez la préparation au frais dans un bocal hermétique.

Quiche aux fanes

Qui a dit qu'il n'y avait que dans le cochon que tout était bon ? Les fanes de vos bottes de carottes, de radis, de navets ou de chou rave méritent meilleure fin que votre poubelle. La preuve, elles peuvent constituer un excellent ingrédient pour les quiches.


Les ingrédients


Une pâte brisée pré-étalée

Beurre et farine pour le moule

Les fanes d'une botte de carottes, de radis ou radis noir, de navets, de chou rave

Un demi-oignon

Une cuillère à soupe d'huile d'olive

152 grammes de lard fumé, de lardons ou de jambon blanc

25 centilitres de crème fraîche épaisse ou de crème végétale

Trois œufs

Trente grammes d'emmental râpé

Sel, poivre


Les ustensiles


Un moule à tarte de 24 centimètres de diamètre

Des billes de cuisson ou légumes secs pour la cuisson à blanc


La recette


Préchauffez le four à 180 degrés.


Disposez la pâte dans un moule à tarte beurré et fariné.


Piquez le fond de tarte avec les dents d'une fourchette, couvrez de papier cuisson et remplissez de légumes secs (ou de billes de cuisson).


Enfournez 10 minutes.


Retirez les légumes secs et le papier cuisson, enfournez à nouveau pour 5 minutes puis réservez.


Retirez les tiges de fanes, lavez puis égouttez les sommités ou les feuilles.

Faites-les blanchir pendant 5 minutes dans une casserole remplie d'eau bouillante. Égouttez-les soigneusement puis hachez-les.


Épluchez et émincez les oignons, faites-les revenir sur feu doux pendant 10 minutes avec de l'huile d'olive. Après 5 minutes de cuisson, ajoutez les fanes et faites-les revenir avec l'oignon.


Coupez le lard fumé en dés, faites dorer les lardons dans une poêle chaude sans matière grasse. (Si vous utilisez du jambon blanc, incorporez-le directement à la quiche sans le faire revenir).


Fouettez la crème avec les œufs, salez et poivrez.


Étalez le mélange oignons-fanes sur le fond de tarte puis les lardons grillés. Versez la crème aux œufs puis parsemez d'emmental râpé.


Enfournez pour 30 à 35 minutes, jusqu'à ce que le dessus de la quiche soit doré.

Huile de carotte pour la peau

La carotte est réputée, grâce à la bêta-carotène qu'elle contient, pour donner bonne mine et lutter contre le vieillissement de la peau. Mais si, lors de votre cure de jouvence, vous ne supportez plus de la croquer, sachez que vous pouvez aussi l'appliquer directement sur votre peau. Pour cela rien de plus simple. Il suffit de réaliser un macérât huileux, à l'aide de quelques épluchures de ce légume.


Les ingrédients


50 grammes d'épluchures de carotte lavées et séchées

20 centilitres d'huile végétale de pépins de raisin, vierge et de première pression à froid

5 centilitres d'huile de noisette, vierge et de première pression à froid


La recette


Faites sécher les épluchures à plat pendant 24 heures à l'air libre ou étalez-les sur la plaque du four et faites-les dessécher ) 50°C de 5 à 6 heures.


Hachez-les grossièrement puis disposez-les dans un bocal stérilisé. Ajoutez les huiles puis refermez le bocal.


Pour une macération à froid : laissez reposez pendant 3 semaines, au soleil de préférence, en remuant le bocal de temps en temps.


Pour une macération à chaud : disposez les pots fermés dans le four. Faites macérer pendant 8 heures à 40°C. Laissez ensuite reposer pendant 24 heures.


Filtrez ensuite la préparation dans ne passoire à grille fine en pressant bien les ingrédients pour recueillir tous les principes actifs. Transvasez dans un bocal ou un flacon stérilisé. Conservez dans un endroit frais, à l'abri de la lumière, de préférence au réfrigérateur.


Utilisez-la de préférence dans les 6 mois, pour éviter le rancissement de l'huile.


Conseil de l'auteure : vous pouvez ajouter deux gouttes de vitamine E (en vente en pharmacie) pour prolonger la conservation.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Alimentation, faites-vous du bien

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter