Bonnes résolutions de la rentrée : comment ne plus succomber à la routine métro-boulot-dodo ?

Open-space

C'EST LA RENTRÉE - Comment aborder le retour au travail du bon pied et ne pas rentrer à nouveau dans un tunnel un poil déprimant de "métro-boulot-dodo" ? Cela peut être en tout bouleversant, mais aussi en réenchantant le quotidien et en posant, ici et là, de petits changements... LCI vous donne ses conseils.

C'est la rentrée, et c’est reparti pour un tour. Entendre le réveil du matin. Courir pour être prêt. Préparer les enfants s’il y en a, avaler un petit déjeuner quand on a le temps. Sauter dans sa voiture ou son métro, pester contre les bouchons ou les rames bondées. Arriver au travail. Enchaîner sur une journée de tâches avec pour défi de pouvoir finir à l’heure pour sauter à nouveau dans sa voiture ou son métro, récupérer les enfants, dîner, dormir et … recommencer le lendemain. 

Allons bon. Est-ce donc ce qui nous attend encore ? Un long tunnel, une course en avant, interrompue seulement par le week-end ? Et si l’on essayait d’aborder différemment cette année ? En introduisant par exemple de petits changements dans cette routine monotone et stressante, en y mettant du sens, pour ne pas subir ces moments en se contentant d’attendre qu’ils passent. Et plutôt que rêver à des choses inatteignables, travailler sur de (petites) épreuves au quotidien.

Voir aussi

Côté transports

Oui, il est possible d’introduire de menus changements dans cette routine quotidienne. Cela peut être sur la forme  en changeant de mode de transport (métro, bus, voiture, trottinette, covoiturage avec les collègues), en effectuant à pied les dernières stations de métro pour prendre un peu l’air avant d’entrer au bureau pour la journée, en demandant le télétravail, pour justement, au moins une fois par semaine, s’éviter ces transports…

Surtout, que ce soit en voiture ou en métro, optimisez ce temps mort ! Par exemple, si vous êtes coincés en plein bouchon ou dans le métro, en passant à la méditation, en écoutant un podcast qui parle de votre passion cachée pour la navigation, votre musique préférée ou encore une émission de radio stimulante. En résumé, créez-vous une petite bulle préservée de tout stress plutôt que subir en pestant contre la voiture de devant qui n’avance pas et focalisez votre esprit sur autre chose que ce facteur de stress. Et profitez-en pour continuer de vous instruire et élargir ainsi vos horizons.

Côté boulot

Ne nous leurrons pas : le travail représentera toujours la plus grosse partie de vos journées. Face à cela, deux situations. Soit votre boulot vous passionne, et il suffit alors d’aménager de toutes petites choses pour alléger l’effet routine. Comme il est rare d’avoir de prise sur tout, il s’agit de se ménager de petits moments, d’introduire du changement là où on le peut. Par exemple, sur l’heure de la pause déjeuner : fuyez, de temps en temps, le restaurant d’entreprise ! Prenez l’air ! Quittez les murs ! Sortez, posez-vous dans un endroit calme si vous travaillez dans un environnement bruyant ;  téléphonez à un ou une ami(e) pour avoir une discussion qui vous sorte la tête du travail ou pratiquez un sport… Une manière de se libérer la tête autrement qu’en triant ses mails.  N’hésitez pas non plus, au cours de la journée, à effectuer de vraies pauses en allant fermer les yeux quelques instants dans un endroit calme. Bref, coupez un peu !

Si, à l'inverse, vous avez l’impression de subir votre travail ou qu’il ne vous convient pas, le problème est plus profond et le changement doit l'être aussi. Essayez de prendre du temps pour réfléchir sur vous : aimez-vous votre travail ? Vous laisse-t-il profiter de votre vie ? Êtes-vous là où vous rêviez d’être il y a 10 ans ? Si les vacances sont en général un bon moment pour prendre du recul sur sa vie, refaire le point sur ses envies et ses frustrations ; la rentrée est le moment de se redonner un élan, de repartir d'un pied motivé : en prenant rendez-vous pour parler de reconversion professionnelle, en rencontrant des personnes qui ont changé de vie… Repartir sur des nouvelles bases, pleines de bonne énergie !

Pour approfondir le sujet, vous pouvez lire aussi sur LCI :

> "Je ne veux pas rentrer", pourquoi nous avons le blues du retour de vacances

> "Profitez de la rentrée pour sortir de votre zone de confort": cette injonction est-elle ou non pertinente au boulot ?

Côté dodo

Essayez, tant que vous le pouvez, de changer votre routine de soirée. Cela peut être, une fois par semaine, d’essayer de finir plus tôt, pour faire du sport, de la marche, de la peinture ! Cela peut être aussi d’essayer de créer des moments différents : improviser un cinéma, une pièce de théâtre, une exposition et/ou un verre avant de rentrer. 

Dans l’idée, essayez, au moins une fois par jour, de vous accorder un moment, rien que pour vous, que ce soit un temps de lecture, un bain, une balade le nez au vent. Dans cette optique, n’hésitez pas à être égoïste, à dire non - à vos enfants, aux parents qui demandent un service - lorsque vous sentez que vous avez atteint vos limites. 

En vidéo

Notre santé : Comment recaler notre sommeil pour la rentrée ?

Enfin, essayez aussi de vivre tous ces moments logistiques  qui ponctuent vos soirées – devoirs et dîner des enfants, bain, douche, coucher, vaisselle – comme des moments d’échange et non comme des contraintes à boucler le plus vite possible pour que tout soit fini à 20h30. Lâchez prise : donner du sens à ces moments, les rendre plus légers, joyeux ou prétexte à échanges permettra de ne plus les subir. Vous voilà prêt à briser la routine !

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter