La pause déjeuner est-elle toujours sacrée chez les salariés français ?

Open-space

VIE MA VIE D’ENTREPRISE – Repas préparé en amont chez soi, ticket restaurant, cantine... : YouGov s'est penché sur les habitudes des salariés français à l’heure du déjeuner.

Les Français et leur pause déjeuner, c’est un moment sacré. Mais, qu’en est-il des salariés ? De plus en plus, se faufile l’image d’un repas pris à la va-vite, sur un banc, calqué sur le modèle anglo-saxon. 

La société d'étude de marché Yougov a voulu mener l’enquête. Elle a pour cela décortiqué les habitudes de 1.008 personnes représentatives des salariés en France. 

Une préférence pour le ticket restaurant

Il apparaît d’abord que, quand c’est possible, les Français préfèrent… cuisiner ! Ou en tout cas préparer leur déjeuner. C’est la solution préférée pour 46% des sondés. A noter que cette habitude est nettement plus ancrée chez la gent féminine (55%) que masculine (38%).  Suit le restaurant d’entreprise : 17% des salariés mangent à la cantine de leur société. La pratique est plus élevée chez les Franciliens (26%), ce qui s’explique sans doute par une concentration de grandes entreprises. Les repas en restaurant d’entreprise sont d’ailleurs majoritairement considérés comme de bonne qualité (69%). 14% des salariés achètent quant à eux leur déjeuner à l’extérieur tandis que 8% vont au restaurant – une pratique plus répandue dans les grandes villes (12%) - et 5%... ne déjeunent pas. 

Les choix des salariés sont souvent largement conditionnés par les avantages offerts par leur société : tickets restaurants, qui permettent d’acheter ou déjeuner dehors, ou cantine d’entreprise, qui incite davantage à déjeuner sur place et laisse moins de marge de manœuvre pour des extras. Les salariés aimeraient en tout cas avoir le choix : 6 sur 10 affirment qu’ils préféreraient avoir des tickets restaurants pour déjeuner le midi. Le restaurant d’entreprise (pour 14% d’entre eux) ou le système de plateaux repas offerts par l’entreprise (14%) arrivent loin derrière.

Lire aussi

Millenials et seniors, des pratiques différentes

Le temps du déjeuner est en revanche compté : plus de 4 salariés sur 10 déclarent prendre entre 30 minutes et une heure. Ce sont, contre toute attente, les plus jeunes qui ont tendance à prendre plus de temps pour déjeuner : 31% des 18-24 ans s’accordent entre 1h et 1h30, contre 18% de l’ensemble des salariés, tandis que les 45-54 ans prennent moins de 30 minutes (38%).

Mais l’image d’Epinal du jeune cadre qui déjeune vite fait d’un sandwich seul sur son banc est plutôt fausse : le déjeuner reste pour la majorité un moment de convivialité puisque que 72% des sondés affirment déjeuner avec leurs collègues. Les Millenials sont particulièrement motivés pour sociabiliser : les 18-34 ans sont 38% à déjeuner en collectivité tous les jours. Alors qu’à l’inverse, les seniors, 55 ans et plus, deviennent plus solitaires : 17% déclarent ne jamais manger avec leurs collègues (17%). 

En vidéo

A quoi ressemblera la cantine d'entreprise du futur ?

Quant à ce qu’ils mettent dans leur assiette, les salariés restent plutôt classiques. La majorité (54%) choisit un plat chaud, puis la salade (45%) et le traditionnel sandwich (35%). Les critères de choix sont, là encore, sans trop de surprise : d’abord le goût (57%), suivi par la qualité du repas choisi (56%). Mais le prix reste un critère important pour près de la moitié des salariés (51%).

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter