Ils estiment ne pas avoir assez de temps, ni les bons outils : les salariés français en pleine crise de créativité

Ils estiment ne pas avoir assez de temps, ni les bons outils : les salariés français en pleine crise de créativité

open-space
DirectLCI
ÉTUDE - Plus de la moitié des Français voudraient être plus créatifs dans leur travail, mais ils estiment que les entreprises n’offrent pas le temps, l’espace et les technologies suffisantes pour le leur permettre.

Ils aimeraient être plus créatifs au travail. Sortir du cadre. Apporter autre chose. Et pourtant, cela leur semble impossible. C’est ce que montre une étude menée par Steelcase, société d'aménagement d’espaces de travail, d’enseignement et de formation, avec Harris Interactive : plus de la moitié des Français voudraient être plus créatifs dans leur travail. Mais ils estiment que les entreprises n’offrent pas le temps, l’espace ou les technologies suffisantes pour le leur permettre.

La lourdeur des tâches administratives en question

Parmi les freins à la créativité, est notamment pointée du doigt la lourdeur du travail. Le plus grand frein à la créativité pour la plupart des sondés, toutes générations confondues, est ainsi les processus organisationnels (36%) et la charge de travail (40%). Sont ensuite pointés du doigt des technologies dépassées et des lieux de travail inadaptés.


Se dessine aussi un net fossé générationnel dans le monde de salariés : les jeunes générations pensent ainsi que pour être créatif, le lieu de travail et les technologies sont des éléments importants.  21% des membres de la génération Y (nés entre 1980 et l'an 2000) considèrent notamment que leur lieu de travail n'inspire pas leur créativité (21%) ; et 28% de ceux de la génération Z (les moins de 20 ans) estiment même que les technologies qu'ils doivent utiliser sont dépassées.

En vidéo

Faut-il se méfier de la robotisation des emplois ?

A l'heure de la machine, la créativité mise en avant

Reste que, à l’heure de l’automatisation et de la robotisation, la signification de la créativité est en train de changer : elle n'est plus perçue comme réservée aux secteurs et aux professions artistiques. Aujourd'hui, pour la moitié des Français, être créatif, c'est la "capacité à trouver des solutions inédites". C'est aussi, à un même degré d'importance, savoir prendre des risques, oser s'exprimer et présenter ses idées d'une manière différente. 


Cette compétence prend même une nouvelle importance et devient un atout indispensable, au regard de l'avènement de l'Intelligence artificielle qui a déjà remplacé les humains pour certaines tâches plus opérationnelles. "Les pessimistes y voient la cause de pertes d'emploi massives, tandis que les optimistes pensent qu'elles vont générer plus d'emplois qu'elles ne vont en remplacer", indique l’étude de Steelcase, qui conclut : "Une chose est sûre : la valeur ajoutée de l'homme réside dans sa capacité à créer de nouvelles idées et, pour les entreprises, à savoir les mettre en œuvre."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter