La grève, une aubaine pour les espaces de coworking

La grève, une aubaine pour les espaces de coworking
Open-space

Toute L'info sur

LE WE 20H

REPORTAGE - Quand vous n'arrivez pas jusqu'au bureau, c'est le bureau qui vient à vous : avec la prolongation de la grève contre la réforme des retraites et la paralysie des transports qui en découle, les espaces de coworking, déjà installés ou éphémères, font le plein.

Il y a les espaces installés spécialement pour faire face à la grève des transports, comme celui situé dans une annexe de la mairie de Saint-Germain-en-Laye où chaises, tables et wifi sont proposés gratuitement aux habitants bloqués devant les portes de la station RER. Ou d'autres déjà en place auparavant, à l'image de la salle de coworking de la gare Montparnasse qui a adapté ses tarifs - l'abonnement d'ordinaire fixé à 9,90 euros par mois est actuellement de 2 euros - et ne désemplit pas depuis le début du mouvement. 

Le reportage du JT de 20 heures de TF1 en tête de cet article montre comment les espaces de travail partagés profitent de la grève contre la réforme des retraites.

Lire aussi

Autre initiative à découvrir dans la vidéo ci-dessus : celle d'une centrale de réservation d'autocars qui a affrété un bus spécial avec internet, chauffage et prises électriques pour les tablettes, soit un espace de travail gratuit et ouvert à tous. Chaque jour pendant la grève, il stationnera devant une nouvelle gare de la région parisienne.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent