"#NeRestePasATaPlace" : ils racontent leur revanche sur ceux qui n’ont pas cru en leurs rêves professionnels

Open-space

VU DE TWITTER - Depuis quelques jours, le hashtag "NeRestePasATaPlace" a fleuri sur Twitter, en écho à un livre de la journaliste Rokhaya Diallo. Chacun y raconte comment, à sa manière, il a réussi à accomplir ses projets professionnels, même si cela n'était pas gagné.

Ils ont pu avoir une scolarité difficile. Faire des études pas adaptées. Croiser des professeurs ou des professionnels qui leur ont déconseillé cette voie-là…. Pourtant, ils se sont fait confiance, se sont écoutés, puis ont réussi. Et ils le racontent sur les réseaux sociaux. 

Depuis quelques jours, le cri "Ne reste pas à ta place !" a surgi sur Twitter via le hashtag éponyme. Des centaines d’internautes racontent comment, à leur façon ils ont déjoué le déterminisme social. Le mot d’ordre avait été lancé par la journaliste Rokhaya Diallo, à la sortie de son livre du même nom : elle invitait chacun à partager ses histoires. 

Et elle a été suivi : depuis plusieurs jours, les témoignages se déroulent au fil de Twitter, chacun faisant état de son parcours, de sa réussite, des obstacles rencontrés. Certains ont eu à faire face à des critiques de professeurs…

Pour d’autres, ça a été des professionnels, dont ils attendaient des conseils et qui les ont plutôt débinés…

Pour d’autres, cela a été une revanche sur un diagnostic posé par des médecins.

Voir aussi

Pour d’autres encore, une revanche sur un déterminisme social dans lequel on les enfermait…

D'autres, enfin, voient la réussite ailleurs qu'uniquement dans le travail, et le partagent.

En vidéo

VIDÉO - Coaching : l'audace est-elle un facteur de réussite en entreprise

Beaucoup martèlent, en conclusion, ces mots, un appel à chacun : "Battez-vous !", "Croyez-en vous", "Restez-motivés".

Lire et commenter