"Ninjas en logiciel", "héros du contenu"… Les intitulés de jobs loufoques faits pour attirer, ça marche ou pas ?

"Ninjas en logiciel", "héros du contenu"… Les intitulés de jobs loufoques faits pour attirer, ça marche ou pas ?
Open-space

EMPLOI - Les titres d'emplois farfelus sont une tendance qui s’ancre : les entreprises veulent montrer par là qu’elles sortent des codes habituels, se démarquent, ont une forte culture d’entreprise.

Super efficace, ou bullshit ? Difficile à dire, mais c'est une tendance venue des Etats-Unis qui se dessine : de plus en plus, dans les offres d’emploi, les entreprises utilisent des intitulés de jobs "loufoques". Une façon pour la boîte de montrer qu'elle sort des codes habituels, qu'elle est créative, ou a une forte culture d’entreprise. 

C'est ainsi que l'on voit désormais se multiplier des intitulés aussi divers - et curieux - que "Ninjas en logiciel", "héros du contenu" ou encore "rockstars des ventes" voire même "guerriers de la Marque". Et c'est sans parler de fonctions comme "directeur du cœur" (pour parler de la fonction de DRH) ou "directeur du royaume du fun" (directeur marketing) voire "amoureux des lignes" (concepteur-rédacteur).

Lire aussi

Le moteur de recherche d'emploi Indeed a ainsi établi un Top 2019 des titres les plus farfelus et loufoques, en examinant la part d’offres d'emploi contenant des termes "bizarres" aussi bien dans le titre qu’au niveau de la fiche de poste sur un panel d’un 1 million de postes. Cinq titres se détachent : "Ninja", "Rockstar", "Génie", "Héro", et "Gourou". "Tous ces titres étaient déjà visibles l’an dernier mais certains sont désormais plus ou moins populaires", indique le moteur de recherche dans un communiqué.

Dans le détail, avec 31% d’augmentation d’offres contenant ce terme, la tendance est aux "Rockstars" : depuis le début de ce baromètre initié en 2015, les emplois de "Rockstar" ont augmenté de 209%. En revanche, les "Gourous" chutent de 15% en 2019. De même les "Ninjas", qui ressortaient en 1er du classement l’an dernier, ont perdu 9%. Les "Génies", eux, ont connu une envolée de 26% sur l'année, soit une augmentation notable de 416% depuis 2015. Quant aux "Héros", s'ils ont connu une légère inflexion au cours de l’année, la demande reste relativement stable.

En vidéo

Café de l'emploi : un recrutement basé sur la compétence et la communication

Amusant certes, mais efficace ?

Ces intitulés sont sans doute enthousiasmants , connotant une culture d'entreprise (ré)créative et amusante, pour le candidat, mais ont le défaut de n'être pas très clairs. "La plupart des chercheurs d’emploi n'ont pas à l’esprit ce type d'intitulés car ils recherchent des emplois correspondant à leurs compétences et leurs expériences", note le moteur de recherche. "Les titres loufoques peuvent donc être contre-productifs et évincer les chances de sélectionner les bons profils voire même déplaire à certains candidats." Pour autant, cela ne signifie pas qu’il faille abandonner l’idée : les titres peuvent en interne rester amusants. Il est donc recommandé de publier des offres en utilisant une terminologie qui affiche clairement les spécificités et les compétences attendues, car cela contribue à leur référencement.

 

Avis aux annonceurs, pour être bien référencés, évitez aussi un titre trop vague, qui se perdra dans un océan d’annonces d’emploi. Il ne faut pas perdre de vue la spécificité terrain. Le plus pertinent pour une fonction de "manager marketing" reste d’ajouter des détails reflétant la réalité du poste grâce à un intitulé tel que "Gestionnaire d'événements et de parrainages", pour toucher les profils possédant ces compétences spécifiques. Inclure le niveau d'ancienneté peut également aider à éviter de perdre du temps avec des candidatures inappropriées. Enfin, soyez concis : un titre d'emploi doit se situer entre 5 et 80 caractères. Les caractères spéciaux ou majuscules peuvent également biaiser les résultats de recherches. Le jargon interne, les abréviations et autres acronymes peuvent être des sources de confusion. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent