Quand les séries débordent au travail : 52% des salariés ont déjà été spoilés par un collègue

Open-space

Toute L'info sur

Game of Thrones saison 8 : suite et fin de la série phénomène

TENDANCE - La dernière saison de "Game of Thrones" a remis le sujet sur le tapis : un salarié sur deux regarde des séries sur son lieu de travail et 38% d'entre eux partagent même ce moment. Mais le sujet peut aussi virer à la crise diplomatique en cas de "spoil'...

"Qui s’assoit sur le trône à la fin ?" - "Ah, mais tais-toi !" - "Tu peux éviter de faire ce genre de vannes ?" Ce type de dialogues ou d’échanges un peu tendu, vous le vivez peut-être régulièrement au bureau. Et encore plus depuis quelques semaines avec la dernière saison de la mythique série "Game of Thrones", dont l'épisode ultime a été diffusé dans la nuit de dimanche à lundi.

Et pour cause : les séries se sont immiscées et bien installées dans nos vies, au point qu’elles sont devenues un sujet de conversation au travail, au même titre que les matches de foot ou le point météo du week-end. 

Lire aussi

Quand les séries débordent sur la vie pro

Si "Grey's anatomy" ou "Lost" avaient déjà eu leur lot d’aficionados, "Game of Thrones" a fait basculer le jeu dans une autre dimension : un phénomène de société. L'essor des plateformes en ligne et des offres de contenu a enclenché cette vaste popularisation. Et ce n’est donc pas sans conséquences ! 

Une étude menée par MisterTemp’, une agence d'intérim en ligne, auprès de sa base d’inscrits montre ainsi que les séries n’ont plus seulement un impact sur la vie personnelle mais aussi bel et bien sur la vie professionnelle. Le sondage révèle ainsi qu’un salarié sur deux regarde des séries sur son lieu de travail -rassurons-nous, pour 81% d'entre eux, la visionnage a lieu sur la pause déjeuner. 38% partagent également ces moments avec leurs collègues. Au final, cela donne des sujets de conversation très centrés sur le dernier épisode. Bref, un bon moment de "détente et d’échange". Et "Game of Thrones" arrive donc largement en tête.

Parcours du combattant

Bref, il est devenu difficile d’y échapper, à la fois pour les derniers résistants à n'avoir encore jamais mis le nez dans cette série, mais aussi pour ceux qui suivent, mais avec retard. La première diffusion de "Game of Thrones" ayant lieu le lundi à 3h du matin avant une rediffusion en soirée, le début de semaine s'apparente à un véritable parcours du combattant pour éviter d'être spoilé. 

Nombreux sont ceux qui évitent ainsi les réseaux sociaux, Twitter et Facebook en tête, tant qu'ils n'ont pas visionné l'épisode le plus récent. Pour les téméraires, reste l'option, sur Twitter, de filtrer sa timeline en enlevant tous les tweets avec le hasthag "GoT" par exemple. Mais aussi "Game of Thrones", "GOT", "GoTS8", "HBO", "#gameofthrones", "#GoT". Mais encore "Jon Snow", "Arya", "Tyrion", "Daenerys", "Starck", "Sansa", "marcheurs blancs". Sans oublier "Baratheon", "Daeron  Targaryen", "Winterfell", "Lannister", "Tyrell". Bref, il y a un peu de boulot.

Mais il faut donc aussi prendre ses précautions avec ses propres collègues. Selon l'étude,  52% des salariés ont en effet déjà été spoilés par l'un d'eux. Que faire alors ? Ne plus parler à ses voisins de bureau et mettre en pause toute vie sociale le lundi ? Regarder l'épisode le plus vite possible sur l'heure de la pause déjeuner ? On vous laisse choisir l'option qui vous convient. Pour la dernière fois en ce qui concerne "Game of Thrones".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter