Un salarié y passerait 4 ans de sa vie : comment les entreprises luttent contre les réunions inutiles

Un salarié y passerait 4 ans de sa vie : comment les entreprises luttent contre les réunions inutiles
Open-space

Toute L'info sur

Le 20h

FLÉAU DE LA RÉUNIONITE - Elles font perdre du temps, et donc de l'argent, aux entreprises. Comment en finir avec les réunions inutiles ? Le JT de 20 heures de TF1 a mené l'enquête dans ce reportage grand format.

Les entreprises y perdraient des sommes considérables, entre 20 et 30 milliards d'euros par an. Et les salariés un temps précieux : 4 ans en moyenne sur une vie de salarié, 10 ans lorsque l'on est manager. Des entreprises ont donc engagé une bataille contre les réunions chronophages et superflues. Un combat sur lequel se penche le JT de 20 heures dans le reportage en tête de cet article. 

L'occasion d'apprendre qu'il existe désormais des... réuniologues. Louis Vareille, filmé par les caméras de TF1 au sein d'une entreprise qu'il accompagne, en a fait sa profession en 2017. Ses principaux conseils : arrêter de vouloir impliquer tout le monde, car souvent, un tiers des participants à un briefing n'a pas besoin d'y assister, en finir avec les réunions interminables en leur fixant un objectif de temps, et ne pas dévier de l'ordre du jour de celles-ci en leur assignant un cadre défini. Plus original, il demande à chaque fin de réunion d'attribuer une note à celle-ci, de manière à faire mieux la prochaine fois. Rétribution de son accompagnement de 6 mois : 6.000 euros. Mais l'investissement est vite rentabilisé par l'entreprise, qui estime avoir gagné "50% d'efficacité en plus".

Lire aussi

Des dizaines de start-ups se sont engouffrées dans la brèche et proposent aux entreprises de nouveaux modèles de réunions. Le reportage ci-dessus montre même une société dans laquelle toutes les réunions ont été purement et simplement supprimées, pour faire place à un énorme tchat en interne, dans lequel chaque sujet fait l'objet d'une nouvelle discussion en ligne et chaque interlocuteur est libre d'apporter sa contribution à tout moment.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter