VIDÉO - On sait qui sont les auteurs de la bourde aux Oscars... et on n'est pas près de les revoir

VIDÉO - On sait qui sont les auteurs de la bourde aux Oscars... et on n'est pas près de les revoir

COUPABLES - Ils sont à l'origine de l'un des pires cafouillages des Oscars. Les deux comptables, chargés de donner les fameuses enveloppes contenant le nom des lauréats, ont été sanctionnés et sont désormais interdits de cérémonie.

De la 89e cérémonie des Oscars, on retiendra ce cafouillage historique. L'annonce par erreur de La La Land comme lauréat de l'Oscar du meilleur film, alors qu'il s'agissait en réalité de Moonlight. Un couac qui a mis l'Académie des arts et des sciences du cinéma dans l'embarras. Depuis, elle s'était mise en quête du (ou des) responsable(s).

Toute l'info sur

La cérémonie des Oscars 2017

Désormais persona non grata aux Oscars

Trois jours après cette "humiliation", Brian Cullinan et Martha Ruiz, les deux comptables qui se trouvaient en coulisses, en charge de remettre aux présentateurs des Oscars les enveloppes contenant le nom des lauréats dans chaque catégorie, ont été désignés comme les coupables. Une porte-parole de l'Académie a d'ailleurs fait savoir à l'AFP que ces deux employés du cabinet PwC, anciennement PricewaterhouseCoopers, seront désormais persona non grata lors des prochaines cérémonies. Le cabinet d'audit, qui gère les votes depuis 83 ans, n'a pour l'instant pas fait l'objet de sanctions de la part de l'Académie.

Dimanche, quelques minutes à peine après avoir photographié plusieurs célébrités depuis les coulisses - dont Emma Stone lauréate dans la catégorie "meilleure actrice" - Brian Cullinan, l'un des deux comptables incriminés, avait donné la mauvaise enveloppe à Warren Beatty. Une gaffe qui allait être à l'origine du plus gros dysfonctionnement jamais vu aux Oscars, une cérémonie qui se déroule habituellement sans accroc.

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Omicron : 464.769 nouvelles contaminations au Covid en 24 heures, un record en France

VIDÉO - Vacances à Ibiza : "Si c’était à refaire je choisirais un autre lieu", concède Jean-Michel Blanquer sur TF1

Yvelines : "menacée" après un cours sur l'évolution illustré avec une image de Soprano, une enseignante "exfiltrée"

Covid-19 : à peine adopté, le pass vaccinal déjà obsolète face à Omicron ?

République Tchèque : une chanteuse meurt du Covid-19 après l'avoir volontairement contracté

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.