50.000 € de caution pour la remise en liberté du rappeur Freddie Gibbs, accusé de viol

People

JUSTICE - Accusé de viol par la justice autrichienne, le rappeur Freddie Gibbs avait été arrêté par la police française, lors de son passage à Toulouse. Ce jeudi, la justice française a décidé de sa remise en liberté contre une caution de 50.000 euros.

Le ciel s'éclaircirait-il pour le rappeur américain, Freddie Gibbs ? En partie, sans doute. Accusé de viol par la justice autrichienne, ce dernier avait été arrêté par la police française, lors de son passage à Toulouse. Placé en détention à la prison de Seysses, l'homme attend que la justice française statue sur son extradition, le 23 juin prochain. 

En attendant le rendu de cette décision, Freddie Gibbs peut respirer un peu : ce jeudi, la justice française a décidé de sa remise en liberté contre une caution de 50.000 euros, et l'obligation de rester à Toulouse, ont indiqué ses avocats.

50.000 euros de caution et l'obligation de rester à Toulouse

La décision de remise en liberté est "prononcée et exécutoire", ce qui signifie que l'homme sera remis en liberté, dès qu'une caution de 50.000 euros aura été déposée sur le compte de la cour d'appel, ce qui devrait intervenir dans la journée,"le virement étant en cours", a ajouté l'avocat français de Freddie Gibbs, Me Malka.

A LIRE AUSSI >> Freddie Gibbs refuse d'être remis à l'Autriche

Dès qu'il sera remis en liberté, Gibbs logera dans un appartement de la ville rose et devra pointer au commissariat trois fois par semaine. Il avait été interpellé le 7 juin dernier avant un concert à Toulouse, dans le cadre d'un mandat d'arrêt européen lancé par Vienne qui réclame son transfèrement pour des faits présumés de viol datant de 2015. Le rappeur clame son innocence. 

Dans un communiqué, l'entourage du rappeur "nie catégoriquement les accusations dont il fait l'objet de la part des autorités autrichiennes" et de s'interroger sur "le temps qu'il a fallu aux fonctionnaires autrichiens pour porter ces accusations". "Freddie se battra contre la demande d'extradition car tout cela n'est qu'un ramassis de ragots".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter