A quoi jouent Beyoncé et Jay-Z depuis la sortie de "Lemonade" ?

People

POWER COUPLE - Depuis la sortie de "Lemonade", la semaine dernière, la question est sur toutes les lèvres : Beyoncé et Jay-Z vont-ils se séparer ? Ne le sont-ils pas déjà ? Cet album est-il l’annonce d’un divorce ? Raconte-il réellement une infidélité de la part du rappeur ? Une chose est sûre : leur crise de couple va leur rapporter encore quelques dollars…

"Lemonade", c'est un disque mais aussi un film qui raconte l’histoire d’un couple mis à l’épreuve par la tromperie du mari et qui tente de se reconstruire. Plus personnellement, il raconte l'histoire de la femme la plus puissante du showbiz mondial et de son compagnon... non moins puissant. 

Mercredi dernier Beyoncé entamait son "Formation World Tour" à Miami. Jay-Z était présent, au premier rang avec la petite Blue Ivy, leur fille. La chanteuse lui a dédié Halo, à la fin du concert, en lui adressant un vibrant "Je t’aime tellement" un peu improbable… Ne pouvant ignorer qu’après la sortie de l’album, ils allaient être scrutés et leur moindre geste décrypté, à quoi jouent-ils tous les deux ?

L'épisode de l'ascenseur est un tournant

Jamais, ces derniers mois, les deux artistes n’ont communiqué sur leurs problèmes de couple. En 2014, après l’incident de l’ascenseur où on voyait Solange Knowles mettre des gifles à Jay-Z devant une Beyoncé impassible, tout juste avaient-ils expliqué que l'histoire était derrière eux. Ils avaient enchaîné sur la tournée "On the Run", où ils renvoyaient l'image d'une famille parfaite : "On s'aime et tout va bien, merci".

A VOIR AUSSI >>  La vidéo de la bagarre 

Si Jay-Z et Beyoncé ont toujours donné une image de couple idéal, sans réellement de bas dans leur histoire, ils jouent laissent depuis longtemps planer une certaine l'ambiguïté. Ainsi en 2014, déjà, ils avaient ôté leurs bagues maritales : en témoigne cette photo du couple au Parc des Princes à la fin de leur tournée "On the Run Tour", sensée être l'apogée de leur histoire d'amour.

A LIRE AUSSI >>  "Lemonade" : Qui est Rachel Roy, la styliste harcelée par les fans de Beyoncé ?
Une tournée mondiale de plusieurs mois, en forme de pierre supplémentaire à l'édifice qu'ils ont construit : une famille et un empire financier imbriqué l'un dans l'autre qu'il faut bien entretenir... à grands coups de batte de base-ball comme dans "Lemonade", le film ?

D'ailleurs, Jay -Z lui même, lance à la fin du concert parisien d'"On the Run", un "We dit it"("On l'a fait"). Signe que l'empire familial et financier méritait peut-être un challenge de plus pour affirmer sa grandeur et sa puissance. 

Beyoncé en super-woman dans "Lemonade"

Deux ans plus tard, on apprend avec  "Lemonade" que Jay- Z aurait trompé Beyoncé et tailladé le tableau idyllique de leur histoire avec une certaine "Becky". Qu'à cela ne tienne, l'empire ne va pas s'effondrer pour une incartade. Beyoncé décide de raconter leur histoire, et se transforme en femme "comme les autres". 

A LIRE AUSSI >>  PHOTOS - Beyoncé lance son "Formation World Tour" à Miami et remercie son "magnifique mari", Jay Z

Elle en tire avantage et se pose en battante, prête à tout pour sauver son couple et à pardonner. L'image est belle, dans la lignée de son précédent album, au discours déjà très féministe. Sur Lemonade, elle prolonge cette introspection, pour le plus grand plaisir de son public.

Beyoncé se bat comme une lionne pour remettre son couple à flots, se remet en question, pardonne, balance des "Bitch" et des "Elles ne t'aiment pas comme je t'aime"... mais ne se laisse pas pour autant marcher sur les escarpins. Parce que c'est aussi ça, être l'une des femmes les plus influentes du monde.

Jay Z, le méchant mari qui reconnait son erreur

Mais alors que penser de l'image de Jay Z renvoyée par cet opus ? Qu'elle est dans la lignée de celle qu'on lui connait : un rappeur un peu bad boy qui transforme en or tout ce qu'il rappe devenu un papa modèle et un mari (presque) idéal.

Sauf que tout au long de l'album de sa belle, il passe pour un horrible bonhomme qui a beau avoir la plus belle et la plus douce femme du monde à ses côtés, se sent obligé d'aller voir cette Becky.  Jusqu'à "Sandcastles" où il apparaît dans le film, lui caressant les pieds...

Comment imaginer qu'il ne voit aucun inconvénient à passer pour l'horrible "mari de service" ? En bon businessman, Mister Carter a probablement dû laisser passer la tornade en tirant lui aussi, avantage de tout cela. 

A LIRE AUSSI >> Notre dossier sur Beyoncé 

"Lemonade" aurait pu être cet album de la séparation mais c'est bien mal connaître le couple. C'est avant tout un album "universel" qui parle à tout le monde. Parle de sentiments humains que sont la tromperie, la trahison, l''espoir et l'amour. Un projet qu'on a du mal à imaginer sans l'implication et l'aval de Jay Z qui a toujours veillé à travailler son image de bad boy repenti, rangé des deals au coin de la rue..

Une blessure qu'on guérit avec un album... et des dollars par millions

Une source expliquait à E! News récemment que cet album "est la manière dont Beyoncé a choisi de se reconstruire et faire face à sa blessure". "Jay-Z comprend la démarche. Il a été impliqué dans la création de "Lemonade", dans chaque chanson que Beyoncé allait sortir. Il connait les paroles. Il a dû donner son feu vert avant la sortie. C'est un businessman intelligent".

Quitte à passer pour un affreux jojo qui trompe sa belle, autant que cela soit rentable. Si l'heure est à la transparence, sur les réseaux sociaux, Twitter, Snapchat, Instagram, eux, ont préféré innover : se raconter oui, mais en art et en dollars. Après tout ces deux-là ont un empire à faire tourner.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter