Héritage de Johnny : à quoi ressemble la vie de Laeticia Hallyday, désormais ?

MISE AU POINT - Dans une interview-fleuve au magazine Le Point, Laeticia Hallyday évoque sa nouvelle vie, sans Johnny. Une vie dont elle doit reconstruire le quotidien sans celui qu'elle appelle affectueusement, "mon homme".

La vie reprend son cours... tant bien que mal, pour Laeticia Hallyday. Ce jeudi 12 avril, le jeune veuve du monstre sacré s'est confié au Point, dans une interview-fleuve au cours de laquelle elle revient sur sa vie avec le rockeur, ses relations, parfois compliquées avec Laura et David et sur sa vie, jusqu'au décès, le 5 décembre dernier, du chanteur. 


Un quotidien qu'elle décrit comme "très dur" où "le monde continue de tourner" alors que le sien "s'est arrêté". Et il y a leurs filles, les petites Jade et Joy, pour lesquelles Laeticia doit continuer à tenir, coûte que coûte. Qu'en est-il aujourd'hui de la relation avec les premiers enfants de Johnny Hallyday ? "Je les attends les bras ouverts", dit-elle. Mais en attendant que cela arrive, la vie se poursuit pour cette famille endeuillée qui se déchire désormais au sujet de l'héritage laissé Johnny.  

A Los Angeles, où "Johnny voulait absolument s'installer", Laeticia Hallyday réapprend difficilement à vivre sans celui qu'elle appelle "mon homme".  Elle confie qu'elle "le pleure tous les jours". "Heureusement, il y a mes filles. Elles sont incroyables ! Elles sont plus résilientes que moi ! Elles l'imaginent en paix. Elles continuent à lui écrire des dessins et des mots magnifiques qu'elles posent sur son oreiller. Je les garde précieusement", confie celle qui a partagé la vie de Johnny depuis 1996. 


Pour elle désormais, il s'agit de ne pas "trahir [son] mari" qui lui "manque terriblement". "On s'est fait des promesses. Il m'a demandé de continuer à le faire vivre dans le cœur des hommes. Sa vie, son œuvre. C'est une mission qu'il m'a donnée", dit-elle. Et puis à côté de cela, il y a son association, "La bonne étoile" qu'il faut continuer à faire marcher, et pour laquelle elle se rendra au Vietnam "après tout ça". Une allusion à la guerre que se livre le clan Hallyday et dont, vendredi au TGI de Nanterre, on devrait connaître l'issue de la première bataille

J'ai besoin de paix pour y parvenir, car je dois reconstruire une vie sans luiLaeticia Hallyday, dans une interview au magazine Le Point

En vidéo

Héritage de Johnny : Laeticia Hallyday sort de son silence

Sa peine, Laeticia Hallyday tente de la rendre un peu moins lourde en lisant La mort est un nouveau soleil, sur la vie après la mort".  Un livre écrit par la psychiatre helvético-américaine Élisabeth Kübler-Ross, pionnière de l'approche des soins palliatifs pour les personnes en fin de vie. Une lecture qui l'"aide beaucoup", précise-t-elle. Quant à réécouter les chansons de Johnny, "c'est difficile". 


Et maintenant ? Maintenant il faut faire face, "pour [ses] filles". "Je voudrais surtout pouvoir faire mon travail de deuil tranquillement. Ce sont des montagnes de courage à franchir tous les jours. J'ai besoin de paix pour y parvenir, car je dois reconstruire une vie sans lui", confie Laeticia. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Succession de Johnny Hallyday : le grand déballage

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter