Abba : les tenues de scène étaient aussi des niches fiscales

Abba : les tenues de scène étaient aussi des niches fiscales

People
DirectLCI
FISCALITÉ - Le groupe suédois légendaire Abba vient de révéler la raison pour laquelle ils ont payé moins d'impôts dans leur pays en raison de ... leur tenue de scène.

On pourrait appeler ça, la niche fiscale "fashion police". Une loi suédoise a permis au groupe Abba de déduire de ses impôts le coût de ses tenues de scènes au seul motif que ces dernières étaient trop excentriques pour être portées dans la vie de tous les jours. 

Dans un livre, l'ancien membre du groupe, Björn Ulvaeus a expliqué cette petite spécificité du pays des Vikings. C'est ainsi que les mini-shorts à paillettes, les chaussures à plateformes et les chemises à jabots satinées ont fait florès dans les années 70 dans leur dressing de scène. 

"On avait l’air bizarrement habillés comme ça"

Mais forcément, avec le recul et le compte en banque toujours bien garni, la lucidité du chanteur l'emporte, quarante ans après. "Pour être honnête, on avait l’air bizarrement habillés comme ça. Personne n’a jamais été aussi mal habillé que nous sur scène. Mais on se disait que les gens se souviendraient de nous grâce à nos tenues", a t-il déclaré dans son livre.

Il faut dire qu'outre les tubes du groupe, ce sont bel et bien ses tenues dont on se souvient le plus. Difficile de ne pas rire en regardant les clips avec quarante ans de recul. En 2014, le groupe célèbre les 40 ans de son célèbre single "Waterloo". Une chanson qui leur a permis de remporter, le concours de l'Eurovision en 1974.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter