Accusé d’agression sexuelle sur les réseaux sociaux, le rappeur Roméo Elvis présente publiquement ses excuses

Accusé d’agression sexuelle sur les réseaux sociaux, le rappeur Roméo Elvis présente publiquement ses excuses
People

MEA CULPA - Le rappeur belge Roméo Elvis était depuis mardi la cible d’une accusation d’agression sexuelle sur les réseaux sociaux. Ce mercredi, il reconnaît à demi-mots les faits dans un message où il présente ses excuses à sa victime présumée. Sa soeur, la chanteuse Angèle, a réagi à l'affaire.

Le rap francophone serait-il en train vivre son moment #MeToo ? Accusé depuis mardi d'agression sexuelle sur les réseaux sociaux, le Belge Roméo Elvis, 27 ans, dit regretter "d'avoir utilisé (ses) mains de manière inappropriée sur quelqu'un, croyant répondre à une invitation qui n'en était pas une", dans un message publié ce mercredi sur Instagram.

"Je regrette sincèrement ce geste et surtout, je réitère publiquement les excuses déjà exprimées de nombreuses fois en privé et en personne", poursuit le frère de le chanteuse Angèle, qui ne précise pas pour autant la nature exacte des faits reprochés.

Roméo Elvis dit toutefois avoir arrêté son geste "dans les instants qui ont suivis dès (qu'il a) compris". "Ce qui est trop souvent vu comme un acte banal est une erreur à ne pas faire", ajoute-t-il avant de conclure : "Je ne suis pas fier de cette situation et espère servir d'exemple à ne pas suivre". 

Tout a démarré mardi, alors que le hashtag #balancetonrappeur prenait de l'ampleur sur les réseaux sociaux, après des témoignages à l'encontre du rappeur Moha La Squale. Dans une story, une femme accusait alors Roméo Elvis d'agression sexuelle, captures d'écran à l'appui. Sur ces images, des messages présentés comme étant écrits par le rappeur, où ce dernier se disait s'être senti comme "une merde sur le coup" et avoir "vraiment honte".  A date, cette femme n'aurait pas déposé plainte contre l'artiste pour l'agression sexuelle qu'elle dénonce. 

La condamnation d'Angèle

Peu de temps après les "excuses" de son frère, la chanteuse Angele a partagé un message dans une story instagram, indiquant condamner "les actes qui vont à l'encontre de mes principes. C'est d'autant plus important qu'il s'agit d'un proche et heurtant de l'apprendre ainsi. Une prise de conscience globale est à venir et un changement des mentalités s'impose, encore, toujours et partout. C'est tout ce que je souhaite".

Roméo Elvis après Moha La Squale

Cette nouvelle affaire intervient alors qu'une enquête vient d’être ouverte à Paris après les plaintes de trois femmes âgées de 23 à 28 ans à l’encontre du rappeur de Créteil Moha La Squale, pour des faits survenus entre plus de 2 ans et quelques mois.  

En vidéo

VIDÉO LCI PLAY - Moha La Squale accusé de violences et séquestration par des femmes

"Porter plainte contre une personnalité publique n’est jamais simple et ces jeunes femmes se sont senties soutenues en découvrant les témoignages sur les réseaux sociaux. Elles ont vu qu’elles n’étaient pas les seules", expliquait mardi à LCI Me Thibaut Stumm, l'avocat des plaignantes, qui n’excluait pas que d’autres femmes portent plainte contre Moha La Squale prochainement. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent