Accusé d'avoir inventé son agression, Jussie Smollett zappé des derniers épisodes de sa série Empire

People
DirectLCI
ETATS-UNIS - Au lendemain de l'arrestation et de la remise en liberté sous caution de l'acteur américain Jussie Smollett, accusé d’avoir mis en scène une fausse agression raciste et homophobe à son encontre, les producteurs de sa série Empire annoncent que l'acteur sera coupé des deux derniers épisodes de la série.

Rien ne va plus pour Jussie Smollett. Et désormais aussi pour Jamal Lyon, son personnage dans "Empire". Ce vendredi la Fox, qui diffuse la série, a annoncé qu'il serait coupé deux derniers épisodes de la saison 5 actuellement en cours de tournage. Si elle dit "se soucier profondément" de celui qui "a été un membre important de la famille 'Empire" depuis cinq ans", la chaîne américaine  a expliqué dans un communiqué vouloir "éviter toute perturbation supplémentaire".


Dans un communiqué publié jeudi sur Twitter, le porte-parole de la police de Chicago avait annoncé que le comédien américain âgé de 36 ans avait été interpellé et qu'il était interrogé par les enquêteurs dans l'affaire de la fausse agression raciste et homosexuelle qu'il aurait monté de toutes pièces. Dans la foulée, le chef de la police Eddie Johnson avait tenu une conférence de presse au cours de laquelle il a tenu des mots très durs envers l'acteur, lui reprochant d'avoir "exploité la douleur et la colère du racisme pour promouvoir sa carrière". Selon lui, la star de la série "Empire" a inventé l'agression pour bénéficier d'"un coup de pub", "parce qu'il était mécontent de son salaire".


Mercredi, après avoir examiné les preuves présentées par la police, le bureau du procureur du comté de Cook avait décidé d’inculper l'acteur" des charges criminelles de "comportement déplacé" et de "dépôt de fausse plainte". Il risque de 1 à 3 ans de prison et 25.000 dollars d’amende.

Il aurait payé ses deux agresseurs

Depuis plusieurs jours, les médias rapportent que Jussie Smollett aurait payé deux hommes d’origine nigériane pour l’attaquer à proximité de son domicile, dans le centre-ville de Chicago. Une théorie dont s’était offusqué l’acteur dans une interview télévisée, diffusée le 14 février dans l’émission "Good Morning America". Mais selon les premiers éléments de l'enquête, ils les a bien payés, et même... par chèque.

"Comme tout autre citoyen, Monsieur Smollett bénéficie de la présomption d'innocence, particulièrement dans une enquête comme celle-ci au cours de laquelle des informations, à la fois vraies et fausses, ont constamment fuité", avaient réagi mercredi les avocats de l'acteur après  l’annonce de son inculpation. "Compte tenu de ces circonstances, nous avons l'intention de mener une enquête approfondie et de le défendre vigoureusement."


Un rebondissement judiciaire qui pourrait avoir de sérieuses conséquences sur la carrière de Jussie Smollett. A commencer, donc, par sa participation à la série "Empire". Reste à voir si son personnage sera définitivement supprimé.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter