Accusé de meurtre, l'ancien acteur Gérald Thomassin clame son innocence

Accusé de meurtre, l'ancien acteur Gérald Thomassin clame son innocence
People

JUSTICE - Mis en examen pour le meurtre d'une jeune postière en 2008, Gérald Thomassin affirme son innocence. S'il assume être un "marginal", il assure ne pas "être un meurtrier".

Il le clame encore une fois : il est innocent. Ex-espoir du cinéma français, Gérald Thomassin avait été mis en examen en 2013 pour le meurtre d'une postière de Montréal-la-Cluse (Ain). Le corps de la jeune femme prénommée Catherine Burgod, enceinte de cinq mois avait été retrouvée sans vie dans le village de l'Ain en 2008. Pas moins de coups de couteau ont été comptabilisés.

Les soupçons de la police se sont portés deux fois sur l'ancien acteur. D'abord en 2009 puis deux ans plus tard. Il a été relâché en mai dernier après une détention provisoire de deux ans. Une condition : porter constamment un bracelet électronique. Dans une interview accordée au journal Le Progrès, la star du Petit Criminel (Jacques Doillon), a une nouvelle fois clamé, son innocence. Gérald Thomassin assure "avoir confiance en la justice" mais "j'ai peur qu'on me mette 25 piges pour quelque chose que je n'ai pas fait. Je suis un marginal, j'assume, mais pas un meur­trier."

"Délit de sa sale gueule"

L'acteur se dit victime "d'un délit de sale gueule". Il s'explique : "J'étais toxico, 16 mg de Subu­tex par jour, j'avais toujours une canette à la main, je ne travaillais pas. Les gens se posent des ques­tions, et après ils inventent. Ils voyaient mes balafres, mon trois-quarts en cuir, mes bottes. Certains ont dit que j'étais capable de le faire car j'avais un couteau dans la poche. J'ai fait de la rue pendant trois ans. On m'a sali, on m'a descendu".

L'acteur devra tenir ce discours et convaincre les juges qu'il est définitivement innocent. Mais, les preuves contre lui sont lourdes. Il y a notamment cet enre­gis­tre­ment téléphonique où Gérald Thomassin se confie à son frère et déclare "aller à la gendar­me­rie et dire que c'est moi qui l'ai tuée". Pas de date fixée pour le procès de l'ancien acteur, car ce dernier a contesté la décision du juge d'instruction de Bourg-en-Bresse de renvoyer l'affaire devant une Cour d'Assises. Le recours sera examiné par la Cour d'Appel de Lyon, le 6 novembre.

A LIRE AUSSI >> Gérald Thomassin mis en examen pour un meurtre commis dans l'Ain en 2008

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent