Adeline Blondieau, l'ex-épouse de Johnny Hallyday dont les fans ne voulaient pas entendre parler

ZOOM - A l’annonce de la mort de Johnny Hallyday, la comédienne Adeline Blondieau a remplacé sa photo de profil Facebook par un cadre noir. Un hommage qui a déclenché les foudres des fans du rockeur qui ne lui pardonnent pas ses propos très graves à son encontre lors d’un procès retentissant en 2015.

Dans l’avalanche d’hommages qui a suivi l’annonce de la mort de Johnny Hallyday, le sien est presque passé inaperçu. Et pourtant. Ce mercredi, Adeline Blondieau, 46 ans, a changé sa photo de profil Facebook pour un cadre noir. Une attention très sobre, qui ne s'est accompagnée d'aucune prise de parole dans les médias, contrairement aux communiqués émus de Sylvie Vartan et Nathalie Baye.


Si certains internautes y ont vu un clin d’œil à la chanson "Noir, c’est noir", de nombreux autres ont posté des messages indignés, voire haineux, à l’encontre de celle qui fut mariée deux fois au chanteur. Une colère qui prend racine dans les graves accusations qu'elle avait proférées à son encontre, en 2015, après la parution de la bio sulfureuse écrite par Amanda Sthers. Explications...

Après deux mariages avec Sylvie Vartan en 1965 et Elisabeth Etienne en 1981, puis une idylle de 1982 à 1986 avec Nathalie Baye, l’idole des jeunes épouse le 9 juillet 1990 à Ramatuelle la fille de Christian Blondieau dit "Long Chris", un chanteur et ami de longue date. Adeline a 19 ans, Johnny - qui est d'ailleurs son parrain - 47. On les voit en une de Paris Match, à moto dans les rues de Saint-Tropez et sur les marches du Festival de Cannes.

Le 11 juin 1992, quelques semaines après avoir assisté à l’avant-première du thriller sexy Basic Instinct sur la Croisette (photo), ils annoncent leur séparation… avant de se remarier une seconde fois à Las Vegas, le 16 avril 1994. Leur rupture définitive intervient le 9 mai 1995, alors que Johnny a déjà fait la connaissance à Miami de Laeticia Boudou, qui deviendra sa quatrième et dernière épouse, un an plus tard.

Adeline, de son côté, s’est lancée dans une double carrière d’animatrice et actrice, décrochant en 1996 le rôle de Caroline Drancourt dans la série Sous le soleil sur TF1. Côté privé, elle a refait sa vie avec le mannequin argentin Sergio Temporelli, qu’elle a rencontré sur le tournage de la sitcom Les Filles d’à côté et avec lequel elle va avoir un fils, Aïtor, en 1999. Ils se sépareront cinq ans plus tard. En 2011, elle aura une fille, Wilona, avec le musicien Laurent Hubert.


En février 2013, le mariage de Johnny et Adeline va revenir sur le devant de la scène ave la parution de Dans mes yeux (Plon), une autobiographie sulfureuse rédigée par le rockeur avec l’aide de l’écrivain Amanda Sthers. Plusieurs passages du livre ne passent pas, notamment lorsqu'il reproche son 'hystérie" à son ex-épouse, qu'il qualifie par ailleurs de "vipère" qui le "cocufiait".

Il m'a violée quand j'avais 14 ans, 15 ans, chez mes parentsAdeline Blondieau à propos de Johnny, au tribunal

A l’époque, Adeline Blondieau entame sa riposte en faisant condamner la maison d’édition à un euro symbolique de dommages et intérêts. Mais elle ne s’arrête pas là. Son avocat va déposer une plainte pour diffamation contre le chanteur devant le tribunal correctionnel de Paris, qui sera jugé une première fois en septembre 2015. En pleine audience, la jeune femme profère des accusations graves  à l’encontre de son ex-mari. 


"Il m'a violée quand j'avais 14 ans, 15 ans, chez mes parents. (...) Il a abusé de moi. On n'en a jamais parlé lui et moi", dit-elle, souhaitant briser "un secret très violent, mais qui nous liait aussi d'une certaine façon". Johnny absent à l’audience, son avocat réagit dans un communiqué cinglant : "Adeline Blondieau est coutumière de propos malveillants et répétitifs prononcés à l'encontre de mon client qui ne commentera pas ses nouvelles déclarations calomnieuses et grossières."

Le 3 novembre, elle est déboutée par le tribunal qui juge que les passages du livre d’Amanda Sthers ne peuvent être considérés comme diffamatoires. Des accusations d’infidélité, les juges diront à l'époque que "l’évolution des mœurs depuis plusieurs dizaines d’années ne permet plus de considérer une telle attitude comme portant atteinte à l’honneur ou à la considération."


Le 16 juin 2016, Adeline Blondieau l’emporte en appel, Johnny Hallyday et Plon se voyant condamner à lui verser 2500 euros de dommages et intérêts. De son côté le chanteur ne donnera pas de suites judiciaires aux accusations de viol de son ex-compagne. Cette dernière n'entamera pas non plus des poursuites. Invité ce jeudi sur RTL, Christian, le père d’Adeline, a semblé vouloir calmer le jeu. Après avoir rendu hommage à son ami de 30 ans, il a tout de même reconnu s’être "fâché" avec le rockeur, "parce que j’ai très mal accepté le mariage."

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Johnny Hallyday : la mort d'un géant

Plus d'articles

Sur le même sujet