Adil Rami accusé d'infidélité par Pamela Anderson : "Il menait une double vie, c'est un monstre"

People
RUPTURE - La star américaine a publié mardi matin un très long message sur son compte Instagram pour dénoncer l'infidélité de son compagnon depuis deux ans, Adil Rami. Le footballeur mènerait selon elle une double vie.

"Les deux dernières années de ma vie ont été un grand mensonge." Pamela Anderson a publié ce mardi matin un long message sur son compte Instagram dans lequel elle dénonce l'infidélité d'Adil Rami, son compagnon depuis plus de deux ans. "J'ai été arnaquée, conduite à croire… que c'était le 'grand amour'. Je suis dévastée d'avoir découvert ces derniers jours qu'il menait une double vie. Il plaisantait sur les autres joueurs qui avaient des petites amies au bout de la rue, dans des appartements proches de leurs femmes. Il appelait ces hommes des monstres ?", écrit la star américaine en légende d'une photo en noir et blanc du couple.


L'ex-candidate de "Danse avec les Stars",  venue vivre à Marseille pour rejoindre le footballeur qui, à l'époque, avait quitté sa femme pour elle, accuse Adil Rami d'avoir berné tout le monde. "Il a menti à tous. Comment est-ce possible de contrôler l'esprit et le cœur de deux femmes comme ça. Je suis sûr qu'il y en avait d'autres. C'est un monstre", poursuit-elle. "Les narcissiques ne changent pas. Les sociopathes ne changent pas. Je vais me battre pour ma vie. Je me suis toujours battue pour la vérité et la justice.  C'est mon pire cauchemar. Je n'étais pas très jalouse avant de le rencontrer. Je suis heureuse de connaître la vérité. Mais ça fait un mal de chien". 

Pamela Anderson va donc quitter la France pour rentrer aux Etats-Unis. Elle explique qu'Adil Rami a essayé de la retenir, mais rien n'y fait, sa décision est prise. "Il a tout essayé. Il a envoyé des fleurs, des lettres. Je n'ai pas accepté. Il s'est présenté à mon hôtel. La sécurité l'a emmené. J'ai un garde du corps parce qu'il me fait peur. Il m'a fait mal et m'a menacée plusieurs fois", accuse même Pamela Anderson, qui explique avoir parlé avec l'ex-femme d'Adil Rami, mère de ses deux petits garçons, qu'il n'aurait jamais véritablement quittée.  

"Je me sens encore plus mal pour elle, pour eux. Sa famille ment même pour lui. Je me sens utilisée. Trahie et blessée. Mais j’aurais dû m'en douter. La jalousie. La torture physique et émotionnelle. Tout cela était un miroir de ses propres actions. J'ai essayé de partir 10 fois. Chaque fois, il me poursuivait pour dire qu'il mourrait sans moi. Qu'il irait en thérapie. Qu'il ne me ferait plus de mal. (…) Nous sommes tous sous le choc. Il nous a tous déçus. Ma famille. Mes fils. Mes amis". 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter