Asia Argento affirme être... victime d'une agression sexuelle de Jimmy Bennett

Asia Argento affirme être... victime d'une agression sexuelle de Jimmy Bennett

People
DirectLCI
#YOUTOO - Asia Argento affirme que l'acteur Jimmy Bennett l'a agressée et non l'inverse. C'est par le biais de son avocat que la réalisatrice et figure du mouvement #MeToo apporte sa nouvelle ligne de défense. Trois pages visant à mettre le discrédit sur l'accusateur.

Nouveau rebondissement dans l'affaire Bennett vs Argento. L'actrice et réalisatrice italienne, accusée d'avoir agressé sexuellement l'acteur et musicien Jimmy Bennett - alors qu'il n'avait que 17 ans - affirme maintenant être elle-même la victime. 


C'est par le biais de son avocat que celle qui fut l'un des fers de lance du mouvement #MeToo a dégainé sa (nouvelle) contre-attaque. Dans un document de trois pages, publié sur son site, Mark Jay Heller explique point par point pourquoi sa cliente est innocente. Il assure d'ailleurs qu'il sera "à terme établi qu'Asia n'a jamais initié un quelconque contact inapproprié avec un mineur, mais plutôt qu'elle a été attaquée par Benett".  D'ailleurs, selon lui, les textos qui ont fuité sur cette affaire le prouvent.


Alors que disaient-ils ? "Le gamin surexcité m'a sauté dessus… J'ai couché avec lui, c'était étrange", on découvrait également que la réalisatrice se sentait "figée alors qu'il était au-dessus d'elle". Si l'actrice ne l'a pas poursuivi à ce moment-là et ne le fera pas non plus aujourd'hui, c'est en raison du "passé malheureux" du jeune homme, de "sa carrière à l'arrêt", explique l'avocat. De manière assez ironique, ces échanges qu'Asia Argento avaient eu avec un ami, ont été publiés afin de démontrer que l'actrice mentait en niant toute relation sexuelle.

Et justement, sur ce point là aussi, Me Heller estime que l'opinion publique a mal compris. Non Asia Argento n'a pas eu de relation sexuelle avec Jimmy Benett, puisqu'il s'agissait d'"une relation de longue amitié sur plusieurs années" (les deux acteurs ont travaillé pour la première fois ensemble cinq ans avant les faits).

Que dire alors de l'argent versé par l'actrice pour acheter le silence de Jimmy Bennett - 380.000 dollars tout de même ? Mark Jay Heller a, là aussi, une explication extrêmement simple. Ce n'était aucunement pour cette raison. Cet accord financier, finalisé en avril dernier, n'était d'ailleurs pas conditionné : rien n'empêchait le jeune acteur de parler ou même d'attaquer Asia Argento. L'explication est selon lui ailleurs. Jimmy Bennett aurait en réalité appris la relation entre Asia Argento et Anthony Bourdain l'année dernière et en aurait profité pour soutirer de l'argent au grand chef cuisinier pour sauvegarder sa réputation et celle de sa conjointe. C'est d'ailleurs l'ancien conjoint de l'actrice qui a accepté de payer et non Asia Argento.


L'avocat en profite pour indiquer que cet accord ne sera pas mené à terme. Si 250.000 dollars ont déjà été versés à Jimmy Bennett par Anthony Bourdain - avant que ce dernier ne décède en juin dernier – Asia Argento refuse de verser un centime de plus. Une sorte de petite vengeance pour apprendre à "Bennett à faire de fausses allégations à son encontre et d'essayer de ternir sa réputation et d'affaiblir sa crédibilité dans l'affaire Weinstein". Et toc.


Pour finir le tableau, l'avocat de la réalisatrice lâche au passage quelques accusations pour entacher la réputation de Jimmy Bennett  - sans toutefois apporter de preuves. Me Heller glisse que le jeune homme lui-même aurait été accusé par la police de Los Angeles de relations sexuelles avec mineurs et de pédopornographie (entre autre) et que la victime l'accuserait également de l'avoir manipulé pour lui "envoyer de photos de nus". Bref ce n'est pas moi, c'est toi. Pas sûr que cela suffise à redorer l'image de l'actrice. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter