Affaire des viols présumés : Bill Cosby contre-attaque

People

DÉCLARATIONS – Dans une déposition l'ex-star du ''Cosby Show'' a reconnu avoir donné de la drogue à une jeune fille avec qui il a eu ensuite un rapport sexuel. Mais Bill Cosby nie toujours les viols dont l'accusent une trentaine de femmes.

Alors que l'étau est en train de se resserrer, il a décidé de contre-attaquer. Bill Cosby, accusé de viols par une trentaine de femmes, a donné sa version des faits concernant le dossier Andrea Constand. Cette ancienne employée de la Temple University fait partie de celles qui accusent l'ex-star du ''Cosby Show'' de les avoir droguées et d'avoir abusé d'elles. A la suite de cette accusation, Bill avait effectué une déposition en septembre 2005.

Dans celle-ci, il reconnaissait lui avoir fourni un comprimé et demi de Benadryl, un antiallergique, avant de l'embrasser et d'avoir un rapport sexuel avec elle. Par la suite, Bill Cosby aurait proposé de financer les études d'Andrea Constand afin que la jeune femme et sa mère ne parlent pas aux médias. Dans cette même déposition, l'acteur avait également admis avoir donné du Quaalude à au moins une jeune femme, en 1976.

A LIRE AUSSI >> C’est quoi la Quaalude, cette drogue qu’aurait utilisée Bill Cosby pour abuser d'une femme ?

L'avocate de Bill Cosby, Monique Pressley, vient de dénoncer le traitement médiatique qui a suivi la révélation de cette déposition. "En lisant les articles dans les médias, on pourrait conclure que Bill Cosby a reconnu le viol (…) Et pourtant il n'a rien admis d'autre qu'être l'une des nombreuses personnes qui ont introduit le Quaalude dans leur vie sexuelle consensuelle dans les années 1970 (…) M. Cosby a nié les accusations qui ont été portées à ce stade", a-t-elle expliqué. La consommation de Quaalude, un sédatif qui a également des effets euphorisants et permet d'augmenter son excitation sexuelle, était très en vogue dans les années 1970.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter