Affaire Nabilla Benattia - Thomas Vergara : les clans se déchirent

People
ÉCLAIRAGE - Depuis le début de l'affaire Nabilla-Vergara vendredi dernier, les entourages des protagonistes se déchirent par médias interposés. Dans cette guerre médiatique, le clan de la demoiselle plus offensif que celui de son compagnon, évoque des violences domestiques. Celui de Thomas rejette avec force ces accusations. Metronews fait le point des déclarations des uns et des autres.

>> Le clan Nabilla

Livia, la grand-mère de Nabilla
Livia a, selon ses dires , été le témoin de scènes parfois violentes au sein du couple que formait Nabilla et Thomas. "Quand je passais devant leur chambre, je l’entendais lui parler si mal, si vulgairement... D’ailleurs, il ne l’autorise pas à me voir (...), il m’a insultée des dizaines de fois, en criant. Il m’a même déjà poussée alors que j’ai 80 ans."
 

Marie-Luce, la maman de Nabilla
Pour elle, Nabilla est "innocente" et a "eu peur de mourir". Lorsqu'elle soupçonnait des gestes violents de la part de Thomas, "Nabilla niait". "Je ne pouvais pas m'immiscer dans son couple. Ils se disputaient, c'est vrai, mais je mettais ça sur le compte du stress provoqué par la notoriété de Nabilla", raconte Marie-Luce. "J'ai le sentiment d'avoir été manipulée par Thomas" , précise cette maman démunie face à la situation.

EN SAVOIR + >> Nabilla est-elle traitée comme une détenue lambda ?

Christian Saint-Palais, l'avocat de Nabilla
L'avocat de la jeune femme s'est confié à metronews au sujet du quotidien de sa cliente en détention. "Elle va comme quelqu'un qui est incarcéré, qui traverse un moment difficile et compliqué mais avec force et énergie. Devant nous, elle s'est montrée vive, lucide et énergique", précise Christian Saint-Palais, qui l'a rencontrée mercredi. Elle a compris qu'il lui était reproché des faits graves qu'elle conteste et consacre toute son énergie, ses forces et son intelligence à se battre pour être entendue."

Jaja, l'ancien manager
En mars dernier, ce dernier qui ne s'occupait déjà plus de la carrière de la jeune femme évoquait  dans les colonnes de Public le comportement parfois violent de Thomas Vergara. En effet, Jaja déclarait il y a quelques mois que le jeune homme avait une "totale emprise sur elle" et que la jeune femme ne faisait que subir ses "crises de colère". Cette semaine, il ajoute que Thomas se drogue depuis des années. "Nabilla était folle amoureuse de Thomas et Thomas avait une très forte emprise sur elle", précise-t-il, dans Public.


>> Le clan Thomas

Virginie, la sœur de Thomas
La jeune femme défend son frère, coûte que coûte. Sur son compte Twitter, la jeune femme soutient la version de l'agression par trois inconnus et assure à Jeremstar que Thomas veut protéger Nabilla, malgré tout, assurant qu'ils ont "tout pour prouver qu'elle ment ".

Emmanuelle, l'ex petite-amie de Thomas
L'ancienne compagne de Thomas défend son ex et assure qu'elle n'avait jamais été battue par le jeune homme. ”J’ai vécu un an et demi avec lui, j’étais sa dernière petite amie avant Nabilla, et je peux affirmer qu’il ne m’a jamais battue. Oui, il est jaloux et possessif. Nous nous disputions souvent à ce sujet, et il arrivait que l’on se bouscule, voire que l’on s’empoigne, parfois avec une certaine virulence, mais des coups portés directement ça… jamais", déclare la jeune femme dans les colonnes du Parisien.

Thierry Fradet, l'avocat de Thomas Vergara
L'avocat du jeune homme en est certain : le coup de couteau reçu par son client a été voulu fatal. "Thomas Vergara continue à vouloir réserver ses déclarations à la Justice, il souhaite désormais expliquer précisément ce qu'il s'est passé dans la nuit de jeudi à vendredi dernier », a-t-il confié , le mercredi 12 novembre.

EN SAVOIR + >> Nabilla se serait présentée comme une femme battue devant le juge d’instruction

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter