Agression sexuelle : la compagne de Woody Allen brise le silence et s'en prend à Mia Farrow

People
DirectLCI
SCANDALE - Elle partage la vie de Woody Allen depuis 26 ans. Dans un long portrait que lui consacre le magazine "Vulture", Soon-Y Previn défend son compagnon face aux accusations d'agression sexuelle dont il fait l'objet. Et s'en prend violemment à sa mère adoptive, Mia Farrow.

C’est une saga familiale qui défraie la chronique outre-Atlantique depuis plus de 30 ans. Et qui est revenue dans l’actualité dans le sillage de l’affaire Weinstein, révélée par Ronan Farrow, le fils de Woody Allen et Mia Farrow. En janvier dernier, Dylan Farrow, la fille adoptive du couple, accusait le cinéaste d’agression sexuelle, dans une interview télévisée retentissante accordée à la chaîne CBS. 


Depuis toujours, Woody Allen accuse Mia Farrow d’avoir créée de toutes pièces cette affaire pour se venger de sa relation avec Soon-Yi Previn, la fille que la comédienne avait adoptée avec son précédent compagnon, le chef André Previn. Le cinéaste affirme que leur relation a débuté lorsque la jeune femme était majeure. Il l’a épousé en 1997, avant d’adopter avec elle deux filles, Bechet Allen et Manzie Tia Allen.

Jusqu’ici silencieuse, Soon-Yi prend la défense de son compagnon dans un long portrait que lui consacre le site américain "Vulture", filiale du "New York Magazine". "Ce qui est arrivé à Woody est si choquant, si injuste." Pour elle, Mia Farrow "s’est servie du mouvement #MeToo et a transformé Dylan en victime. Et une toute nouvelle génération en entend parler alors qu’elle ne devrait pas."


Tout au long de ce portrait, Soon-Yi s’en prend à celle qui l’a adoptée à l’âge de 5 ans, lorsqu’elle vivait dans les rues de Séoul. "Mia n’a jamais été maternelle avec moi dès le départ", dit-elle. "Elle essayait de m’apprendre l’alphabet avec des cubes en bois. Si je me trompais, il lui arrivait de les jeter sur moi ou à travers la pièce. Qui peut apprendre sous une telle pression ?."

Lorsqu’elle est venue me chercher à l’hôtel en Corée, elle a voulu me faire prendre un bain, mais cela m’effrayait, alors elle m’a carrément jeté dans l’eauSoon-Yi, à propos de Mia Farrow, sa mère adoptive

"Mia Farrow voulait que j’écrive que j’étais la fille d’une prostituée qui me battait, mais comme je n’avais pas de souvenir de ces faits, je n’ai pas voulu", raconte-elle par ailleurs. "Lorsqu’elle est venue me chercher à l’hôtel en Corée, elle a voulu me faire prendre un bain, mais cela m’effrayait, alors elle m’a carrément jeté dans l’eau."

Plus loin, Soon-Yi raconte sa défiance initiale envers Woody Allen. "Je le détestais parce qu'il était avec mère, et je ne comprenais pas comment quelqu'un pouvait être avec une personne aussi désagréable et méchante. Je me disais qu'il devait être comme elle." Avant de changer d'avis sur sa personnalité et d'entamer une relation avec lui...

Elle assure que sa relation avec le cinéaste a débuté lorsqu’elle avait 21 ans. Et raconte la réaction de Mia Farrow lorsqu’elle l’a découverte, en tombant sur des photos dénudées de la jeune femme, prises par le cinéaste. "Par un instinct de survie, j’ai nié", se souvient-elle. 'Et alors elle a dit : 'J’ai les photos'. Là, je savais que j’étais piégée."

"Bien sûr, elle m’a giflée (…) Et puis elle a appelé tout le monde, elle n'a pas cherché à contenir la situation (…) Elle s’est mise à crier lorsque Woody est venu. Pendant ce temps, Dylan et Ronan vivaient sous son toit, ils avaient 6 et 4 ans. Ils ont entendu leur mère devenir folle et hurler au milieu de la nuit pendant des heures."


Suite à la parution de l’article de "Vulture", Dylan et Ronan Farrow Dylan ont réagi sur les réseaux sociaux. La première réitère ses accusations à l’encontre de Woody Allen.

Le second déplore que ce portrait ait été réalisé par une journaliste proche de Woody Allen. Tous les deux regrettent des propos à sens unique contre leur mère, Mia Farrow.

De son côté, la direction du "New York Magazine" a défendu le travail de la journaliste. "Soon-Yi Previn raconte son histoire pour la première fois, et nous espérons que les gens se retiendront de juger cet article avant de l’avoir lu", affirme sa porte-parole, Lauren Starke au "Hollywood Reporter".  "La proximité de Woody Allen avec Daphne est révélée et fait partie de l’article, tout comme la raison pour laquelle Soon-Yi prend la parole. C’est Daphne qui l’a approchée et pas l’inverse."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter