Allison Mack : comment la star de "Smallville" est devenue la numéro deux d’une terrifiante secte sexuelle

People
ZOOM - L'actrice américaine Allison Mack a plaidé coupable lundi dans le cadre de l’affaire de la secte sexuelle NXIVM, dirigée par le gourou Keith Raniere dont elle était devenue l’égérie. Retour sur sa descente aux enfers.

Elle a passé presque toute sa vie devant les caméras. Personnage central de la secte sexuelle Nxivum, de nouveau à la une de l'actualité ces derniers jours, la comédienne Allison Mack n’a que 4 ans lorsqu’elle tourne ses premiers films publicitaires. Fille d’un chanteur d’opéra, elle est née en 1982 en Allemagne, alors que sa mère accompagnait son père en tournée en Europe. En Californie, elle fréquente la même école de comédie pour enfants que Leonardo DiCaprio, Hilary Swank, Jake Gyllenhaal et plusieurs vedettes de la série "Beverly Hills 90210".


Son premier rôle au cinéma, Allison Mack le décroche en 1989 dans la comédie "Police Academy 6". De fil en aiguille, elle quitte le cocon familial et s’installe avec des amis dans un appartement à Los Angeles, comme tant d’autres jeunes de son âge qui rêvent de gloire. En 2000, l’année de ses 18 ans, elle s’apprête à partir prendre des cours de théâtre à Londres lorsqu’un directeur de casting la persuade d’auditionner dans "Smallville", la série à succès qui relate l’adolescence de Superman.

Elle avait soif de quelque chose de plus grand, un signe qui lui montrerait le sens de la vieUne ancienne amie d'Allison Mack, citée par "The Hollywood Reporter"

A l’écran, elle incarne Chloé Sullivan, la meilleure amie de Clark Kent, secrètement amoureuse du futur super-héros. Un personnage qui ne figure pas dans les comics, mais qui va s’imposer comme l’un des préférés des téléspectateurs durant 10 saisons. C’est en 2006, que la jeune femme va croiser la route des membres de la secte NXIVM, en marge du tournage à Vancouver, au Canada. A l’invitation de Kristin Kreuk, sa partenaire dans la série, elle assiste à un séminaire organisé par Nancy Salzman, co-fondatrice de la secte dirigée par le gourou Keith Raniere.


D’après Susan Dones, une ancienne membre de la secte, citée par "The Hollywood Reporter", Allison Mack y fera la rencontre de Sara Bronfman, héritière de l’empire Seagram (compagnie de vins et spiritueux) qui va proposer de l’emmener en jet privé jusqu’à New York pour rencontrer Keith Raniere. Ce personnage sulfureux, diplômé en physique, mathématiques et biologie, mais aussi soupçonné d’avoir des relations sexuelles avec des mineures dans les années 1980, va alors proposer à la jeune femme de booster sa carrière.

"Elle avait soif de quelque chose de plus grand, un signe qui lui montrerait le sens de la vie", raconte Christin Lakin, une actrice qui a débuté à ses côtés dans les années 1990. Keith Raniere, lui, est à la recherche d’une figure charismatique pour l’épauler. "Il y avait d’autres femmes qui étaient jolies", se rappelle Rick Ross, un ancien membre de la secte. "Mais c’était la meilleure devant la caméra. C’était la Tom Cruise de NXIVM."


Dès lors, Allison Mack va régulièrement s'afficher auprès de Keith Raniere, à défaut de décrocher des rôles majeurs, en dépit de quelques apparitions dans des séries télé comme "The Following" qui met en scène... une secte criminelle. Dans une série de vidéos postées sur Youtube, datant de 2017, on peut voir la jeune femme parler avec le gourou de développement personnel, de spiritualité et autres réjouissances. En coulisses, la réalité est toute autre.

Au printemps 2018, au terme d'une chasse à l'homme digne des meilleurs thrillers hollywoodiens, Keith Raniere est arrêté par les agents du FBI dans une villa somptueuse de Puerto Vallarta, au Mexique, où il réside avec plusieurs jeunes femmes. Allison Mack, qui en fait partie, rentre alors chez elle à New York où elle sera interpellée à son tour, quelques semaines plus tard. Et pour cause...


L’enquête a révélé que la comédienne était devenue la n°2 de NXIVM. Mais qu’elle était également à la tête de sa propre organisation, baptisée DOS (Dominus Obesquious Sororium), destinée à recruter des esclaves sexuelles pour Keith Raniere. Les nouvelles recrues étaient retenues de force par d’autres esclaves pour être "marquées" avec un stylo à cautériser. Sur leur chair : les lettres K, R, A et M, initiales de leurs deux bourreaux.

Je suis désolée pour ma famille et pour les bonnes personnes que j'ai blessées du fait de mon adhésion erronée aux enseignements de Keith RaniereAllison Mack, lundi devant le tribunal de Brooklyn

Présentée lundi à un juge de New York, Allison Mack a plaidé coupable d'extorsion lundi devant un juge fédéral. "Je demande pardon", a-t-elle lancé à la barre, émue aux larmes. "Je suis désolée pour ma famille et pour les bonnes personnes que j'ai blessées du fait de mon adhésion erronée aux enseignements de Keith Raniere". 


Si elle a échappé au procès de la secte NXIVM qui doit s'ouvrir le 29 avril, la comédienne demeure passible d'un maximum de quarante ans de prison, soit vingt ans pour le chef d'association de malfaiteurs et vingt ans pour celui d'extorsion. Elle connaîtra sa peine le 11 septembre prochain.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter