Amal Clooney a conscience de prendre des risques en s’attaquant à l’Etat islamique

DirectLCI
TERRORISME – Amal Clooney a accordé une interview à NBC au cours de laquelle elle est revenue sur sa volonté de poursuivre en justice les tortionnaires de l’Etat islamique qui s’en prennent aux femmes yézidies. Dans ce combat, elle sait qu’elle pourra compter sur le soutien de son mari George Clooney.

Rien ne pourra l’arrêter. Amal Clooney est déterminée à poursuivre en justice les criminels de l’Etat islamique coupables des pires exactions contre les femmes yézidies. Après s’être exprimée la semaine dernière au siège de l’ONU à New York, l’avocate internationale a de nouveau fait part de sa détermination au cours d’une interview accordée à la chaîne américaine NBC


"C’est vraiment déchirant d’entendre le témoignage de ces filles aussi jeunes, âgées de 11 ou 12 ans, parler de ce qui leur est arrivé. Nous n’avons pas été capables de faire quoi que ce soit pour elles", a déclaré Amal Clooney qui défend notamment Nadia Murad, Yézidie âgée de 23 ans, capturée en 2014. Selon les Nations Unis, l’Etat islamique a déjà réduit en esclavage environ 7000 femmes et filles, essentiellement de la minorité Yézidie. 


Alors que la journaliste lui demandait si elle allait continuer dans cette voie quel qu’en soit le prix, Amal Clooney a répondu par l’affirmative et que cela n’avait pas été une décision prise à la légère. "Nous en avons discuté et nous sommes conscients des risques encourus bien sûr", a-t-elle raconté en faisant référence à une conversation avec son mari, l’acteur George Clooney, qui a également rencontré Nadia Murad. 


"Il comprend que je consacre ma carrière à la justice internationale et c’est clairement un cas de génocide qui reste sans réponse et ignoré", a expliqué l’avocate, qui ne tient pas à ce qu’on lui tresse une couronne.  "Ce n’est pas une blague, c’est l’Etat islamique (…) Je pense que personne ne peut se sentir courageux comparé à ce que Nadia a fait et à toute la souffrance subie par ces femmes", a-t-elle assuré.  


Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter