Amanda Sthers évoque sa relation "fraternelle" avec Patrick Bruel

People
SÉPARATION - C'est un divorce dont rêvent énormément de personnes concernées par cela. Entre Patrick Bruel et Amanda Sthers, tout se passe au mieux depuis huit ans. Oscar et Léon sont leur priorité et toute cette petite famille semble vivre incroyablement bien ce divorce. Quelle est leur recette magique ? Amanda Sthers et Patrick Bruel en ont expliqué les grandes lignes.

Huit ans après leur séparation, Amanda Sthers et Patrick Bruel peuvent se targuer d'avoir réussi leur divorce. Parents de deux petits garçons, Oscar et Léon, tous deux se partagent leur garde et à en croire le chanteur, cela se passe au mieux avec son ex. Quelle est donc la recette de ce bonheur trouvé dans la séparation ? Tous deux ont expliqué les clés de ce succès dans les colonnes de Gala. 

Entre Patrick Bruel et Amanda Sthers, il y a quelque chose d'indéfectible. Un lien qui s'est créé au fil des années autour de leurs deux fils âgés de onze et neuf ans. Ce lien semble presque fraternel, selon la romancière. "Lorsqu'on a deux enfants et une séparation qui s'est plutôt bien passée, on devient plus que des amis, on est un peu comme un frère et une sœur. Il y a une intimité qui ne peut pas s'en aller...", explique Amanda Sthers à Gala

Beaucoup de respect, de l'admiration et une relation très intense

Pour Patrick Bruel, la clé de ce bonheur réside dans l'intelligence et le respect. "On a un rapport excep­tion­nel. On est l’exemple type de la famille recom­po­sée, du couple qui a réussi son divorce avec intelligence, mais surtout avec respect", analyse-t-il. Tous deux reconnaissent s'appeler quatre fois par jour "pour s'assurer que les enfants vont bien" et Amanda Sthers d'affirmer qu'avant de se marier et d'avoir des enfants, ils étaient les meilleurs amis du monde. "Nous le resterons malgré notre séparation", assure-t-elle. 

Quant à Patrick Bruel, il reconnaît que la tendresse qu'il éprouve pour la mère de ses enfants est immense. "Il y a entre nous de l’admiration et toujours de l’amour, peut-être juste sous une forme différente. De toute façon, on ne se sépare jamais tota­le­ment de la mère de ses enfants", dit-il. L'important est désormais de savoir comment son actuelle compagne vit-elle cette relation hors norme.

À LIRE AUSSI >> VIDÉO - Patrick Bruel en interview... devant un film érotique

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter