Amber Heard accusée d’avoir saboté son dernier film aux côtés de Johnny Depp

Amber Heard accusée d’avoir saboté son dernier film aux côtés de  Johnny Depp
People

POLÉMIQUE – Après son divorce avec Johnny Depp, Amber Heard est accusée d'avoir saboté la promotion de "London Fields" dans lequel elle joue aux côtés de... son ex-mari. Et d'avoir nui à son succès en exigeant que de nombreuses scènes où elle apparaît nue soient supprimées.

Un tournage pour rien. Avant d’entamer une procédure de divorce et de porter de violentes accusations l’un envers l’autres, Amber Heard et Johnny Depp avaient tourné un dernier film ensemble : London Fields, réalisé par Matthew Cullen. Cependant, en raison notamment de la séparation des deux stars, ce long-métrage n’a jamais été distribué, ni projeté dans aucune salle de cinéma. Et aujourd’hui, les producteurs accusent Amber Heard d’avoir saboté le développement de London Fields.

L’affiche devait en effet donner envie. Amber Heard et Johnny Depp, couple à la ville comme à l’écran, constituaient un argument marketing très vendeur. D’autant que la jeune femme devait y apparaître comme l’étoile montante d’Hollywood au bras d’une icône du cinéma international. Cependant, les rebondissements du divorce entre les deux stars ont mis un coup d’arrêt à la promotion du film et, selon les producteurs de London Fields, la fautive n'est autre qu'Amber Heard. D’après Variety, rapportant des propos des équipes de tournage, la jeune femme aurait collaboré avec le réalisateur (également en contentieux avec la production) afin d’éliminer du montage final toute scène de nudité tournée pendant le tournage. Et ce, alors que son rôle de voyante nymphomane lui en imposait un certain nombre. Selon le dépôt de plainte, "Amber Heard avait compris la nature du rôle, et la teneur du scénario, un scénario grivois, provoquant, et contenant des scènes de nu". Et avait tout de même signé un contrat.

Lire aussi

    10 millions de dollars en jeu

    Par ailleurs, la production du long-métrage affirme qu'Amber Heard a refusé de participer à la promotion du film (interview, tapis rouge), et qu'elle a également joué un rôle déterminant dans l’annulation de la projection du film au festival international de Toronto en 2015. Les producteurs de London Fields estiment donc avoir été lesés, car le succès présumé de leur projet reposait sur les épaules de l’actrice. À ce titre, ils ont décidé de l’attaquer en justice et lui réclament 10 millions de dollars de préjudice.

    En vidéo

    Johnny Depp accusé de violences conjugales par sa femme Amber Heard

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter

    Alertes

    Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent