Amber Heard parle des violences conjugales et Johnny Depp pourrait lui faire payer cher

People

ENGAGÉE - Le magazine américain de mode "Porter" a publié une lettre ouverte écrite par Amber Heard dans laquelle l’actrice appelle les femmes à briser le silence autour des violences conjugales. Un engagement que pourraient bien lui reprocher les avocats de Johnny Depp.

Ces quelques mots risquent bien de se retourner contre elle. Amber Heard a écrit une lettre ouverte, publiée dans le magazine de mode Porter, dans laquelle l’actrice appelle les femmes victimes de violences conjugales à réagir. "Vous avez souffert seules derrière des portes fermées mais vous n’êtes pas seules. Je veux que vous vous souveniez de votre force, une force démultipliée par toutes ces femmes qui se tiennent derrière vous", déclare la star de Magic Mike XXL, qui évoque ensuite une situation qui n'est pas sans rappeler son passé.

"Quand une femme commence à parler de l’injustice qu’elle vit, de ses souffrances, au lieu de trouver de l’aide, du respect et un soutien, elle rencontre l’hostilité, le scepticisme et la honte. On s’interroge sur ses motivations et la vérité est ignorée", note la jeune femme. "J’ai toujours eu l’impression que personne ne pouvait ou voulait me sauver et je me sentais mal avec cette étiquette de victime", poursuit-elle avant d’appeler les femmes à briser le silence. 

Amber Heard attend toujours ses 6,8 millions de dollars

En mai dernier, Amber Heard avait déclaré que celui qui était alors son mari, l'acteur Johnny Depp, l’avait plusieurs fois frappée. Pour preuve, elle avait diffusé sur les réseaux sociaux des photos d’elle le visage amoché. Après quinze mois de mariage, Amber Heard demandait alors le divorce. Aussitôt, de nombreux anonymes, des médias et des proches de l’acteur avaient remis en cause ses déclarations. Face à cette campagne de dénigrement, elle avait ensuite diffusé une vidéo filmée par elle montrant Johnny Depp fortement alcoolisé en train de détruire tous les meubles d’une cuisine.

Finalement, après plusieurs mois de conflit, Johnny Depp et Amber Heard avaient conclu un accord selon lequel la star de Pirates des Caraïbes accepte de verser 6,8 millions de dollars à son ex-épouse alors que la procédure de divorce indique une relation "intensément passionnelle et parfois explosive". Selon cet accord, Amber Heard a l’interdiction la plus complète d’évoquer les événements passés au sein du couple. Et si elle ne nomme pas Johnny Depp dans sa lettre ouverte, il est impossible de ne pas y penser. Les avocats de l’acteur seraient donc en train d’étudier sérieusement l’affaire. Et l’engagement d’Amber Heard pour la cause des femmes pourrait désormais lui coûter cher. D’autant plus que malgré les mois écoulés, elle n’a pas encore vu la couleur des billets promis par Johnny Depp.

En vidéo

Johnny Deep, acteur "le moins bankable" pour la deuxième année de suite

Lire aussi

    Lire et commenter