Angèle, star des festivals de musique de l'été, se confie sur les contraintes de sa fulgurante notoriété

Angèle, star des festivals de musique de l'été, se confie sur les contraintes de sa fulgurante notoriété
People

PHÉNOMÈNE - La jeune chanteuse Angèle est une des têtes d'affiche de nombreux festivals cet été. Avant de monter sur la scène des Francofolies, à la Rochelle, elle s'est confiée à la presse sur son année un peu folle, qui l'a faite passer de l'ombre à la lumière.

Elle ne s'arrête plus. La chanteuse Angèle a débuté son marathon des festivals d'été le 9 juin dernier au Art Rock Festival à Saint-Brieuc. Depuis, la jeune femme de 23 ans enchaîne les scènes. Elle achèvera sa tournée des festivals le dimanche 23 août au Festival du Roi Arthur à Bréal-sous-Montfort. A l'occasion de son passage sur la scène de la 35ème édition des Francofolies de La Rochelle le 10 juillet dernier, la chanteuse belge a repris ses plus grands titres, tels que "Tout oublier" ou "Balance ton quoi". Juste avant son show, Angèle a évoqué sa carrière et son succès fulgurant à la presse, notamment au micro de RTL.

Lire aussi

Passée de jeune artiste qui postait ses reprises sur Instagram à chanteuse distinguée aux Victoires de la musique 2019, Angèle n'a pas peur d'expliquer les difficultés qu'elle rencontre : "C'est vrai qu'être constamment avec des micros comme ça autour de moi et des gens qui m'écoutent, ça me donne l'impression de devoir toujours dire des trucs très intelligents et je n'ai pas toujours des trucs intelligents à dire. Être tout le temps sur scène, ça demande d'être tout le temps en forme et je ne suis pas tout le temps en forme", a-t-elle déclaré.

La jeune femme a évoqué son quotidien d'artiste adulée par son public et scrutée par les médias : "Marcher dans la rue, ça demande d'être tout le temps souriante avec les gens et je ne le suis pas toujours. Parfois, c'est un peu - entre guillemets - déshumanisant, on attend d'un artiste qu'il soit constamment apte à faire son métier (...) Ça a été peut-être difficile à gérer pour moi qui ai dû dealer avec cette notoriété hyper intense, qui a été très vite", a conclu la chanteuse qui essaye de ne pas se "plaindre" et de se "rappeler que c'est aussi que des choses positives". "C'est aussi ce qui fait que je remplis des salles, donc j'évite de me plaindre".

Lire aussi

Avec près de 350 000 exemplaires vendus pour son premier album "Brol" paru en octobre dernier et récompensé par une Victoire de la Musique cet hiver, Angèle poursuit son marathon d'été. Elle se produit ce 12 juillet dans le cadre du festival Terres du Son, le 14 juillet à La Prairie Des Filtres à Toulouse, le 17 juillet au Nice Jazz Festival, à l'Hôtel Dieu de Carpentras le 18 juillet, au Festival de Carcassonne le 19 juillet, le 21 juillet dans le cadre du festival Francofolies de Spa, au Paleo Festival en Suisse le 26 juillet.

Après une pause de quelques semaines, Angèle sera au festival du Cabaret Vert à Charleville-Mézières le 23 août prochain, à la Fête des Solidarités le 24 août et terminera son été au Festival du Roi Arthur le 25 août. Ensuite, la jeune chanteuse débutera une tournée des zéniths le 6 novembre prochain. Après Toulouse, Bruxelles, Lille ou encore Marseille, Angèle achèvera ses trois mois de tournée le 18 février 2020 avec une date à Paris Bercy.

Sur le même sujet

Et aussi

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent