Ariana Grande refuse 1,5 million de dollars pour effacer son tatouage ridicule

Ariana Grande refuse 1,5 million de dollars pour effacer son tatouage ridicule

BUSINESS – Moquée sur les réseaux sociaux en raison d’un tatouage raté, la chanteuse Ariana Grande s'est vue proposer un joli paquet de dollars pour corriger le loupé. Elle a préféré dire non...

Elle en ras-le-bol ! Depuis plusieurs jours, la chanteuse américaine Ariana Grande est la risée des internautes en raison du tatouage sur la paume de sa main gauche. La jeune femme voulait se faire tatouer le titre son nouveau single, 7 Rings, en caractères japonais ? Elle s’est retrouvée avec l’idéogramme 七輪 qui signifie "barbecue". Un comble pour cette farouche militante vegan...

Consciente de la catastrophe, elle a vite fait appel à un nouveau tatoueur pour réparer ce qui pouvait l’être. Le résultat ? Encore pire puisqu'on peut désormais lire : "Barbecue japonais doigt". Bonjour l’angoisse, non ?

Lire aussi

Ariana Grande aurait pu convertir cette incroyable bourde en formidable pactole. Vendredi 1er février, la société américaine LaserAaway lui a en effet proposé la bagatelle de 1,5 million de dollars pour lui retirer définitivement ce tatouage malencontreux.

"LaserAway est le leader national de l’effacement de tatouage au laser et nous savons qu'Ariana a été "grillée", peut-on lire dans un courrier officiel, publiée sur le site de TMZ. "Nous pensons que Miss Grande pour donner du courage aux gens qui veulent se faire effacer un tatouage non désiré de la même manière qu’elle nous motive tous avec ses talents de chanteuse."

Visiblement, la proposition ne l'intéresse pas. Et ne la fait même pas rigoler. Dans un tweet publié samedi, elle reposté l'article de TMZ avec le commentaire suivant : "Je vous donnerai tous un million de dollars si vous me lâchez les noix". Rien que ça !

Dans leur proposition, les dirigeants de LaserWay suggéraient à Ariana Grande de se laisser filmer et photographier durant l’opération, les images étant destinées ensuite à assurer la promotion de la société sur les réseaux sociaux. Et de publier un cliché par mois pendant un an pour attester de la réussite de l’effacement. En  dépit de leur générosité, ils vont devoir se trouver une autre égérie.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la vaccination des enfants au menu du Conseil de défense lundi

Covid-19 : les Français réticents à utiliser le vaccin Moderna, dont on aura pourtant besoin pour la 3e dose

VIDÉO - Indonésie : l'éruption du volcan Semeru fait au moins 13 morts, des milliers d'habitants ont fui Java

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.