"Avec l'un, jamais sans l'autre" : le tendre message d'Ingrid Chauvin cinq ans après la mort de sa fille Jade

People

HOMMAGE - La comédienne de "Demain nous appartient" a eu une pensée pour son aînée presque cinq ans jour pour jour après son tragique décès. Un post Instagram sur lequel elle réunit symboliquement ses deux enfants.

Le regard tourné vers l'horizon, ils contemplent l'avenir. Ensemble. Ingrid Chauvin pose avec son fils Tom au coucher du soleil sur un cliché Instagram posté le 24 mars. "Avec l'un, jamais sans l'autre", écrit la comédienne en utilisant le hashtag "#Jade", prénom de sa fillette décédée subitement il y a presque cinq ans jour pour jour. La photo devient vidéo et fait apparaître un cœur blanc clignotant. Une manière poétique d'honorer la mémoire de son bébé emporté par une malformation cardiaque à l'âge de 5 mois.

L'émotion s'était faite plus vive l'an dernier à la même époque. "Je voudrais vous dire beaucoup mais je n'en ai pas le courage aujourd'hui", avait lancé à ses followers la star de "Demain nous appartient", se remémorant cette "journée terrifiante du 25 mars 2014".

Les réseaux sociaux sont devenus un lieu de partage et d'échange pour l'actrice de 45 ans qui, tous les ans, célèbre avec son mari Thierry Peythieu la naissance de Jade le 17 octobre 2013. Ils célèbrent surtout l'amour et le bonheur retrouvé auprès de leur petit Tom, né en juin 2016. "Je ne veux pas faire de lui un bébé de remplacement ou de réconfort, mais c'est un bébé très apaisant qui a un côté 'ne vous inquiétez pas, je suis là, tout va bien se passer'", nous confiait-elle à la sortie de son livre "Croire au bonheur" (Plon) il y a deux ans.

Lire aussi

Installée à Sète pour le tournage de la série "Demain nous appartient", dont son mari est l'un des réalisateurs, Ingrid Chauvin nous disait il y a quelques semaines "se sentir vraiment bien ici parce que ça correspond aussi à une période de ma vie qui est parfaite". Elle affirmait "soupçonner la production" de vouloir faire apparaître son fils Tom à l'écran. "Pour l'instant il est trop petit donc ce n'est pas envisageable", glissait-elle. "Je le laisse grandir, comprendre ce qu'est notre métier en venant un peu sur les plateaux... Pour qu'il comprenne où sont papa et maman quand il ne nous voit pas pendant plusieurs heures la même journée. Si ça l'amuse, que ce n'est pas contraignant, pourquoi pas. Ça lui fera un souvenir !", s'amusait-elle. A suivre donc...

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter