BAFTA 2018 : les stars en noir et la cérémonie marquée par le mouvement #MeToo

BAFTA 2018 : les stars en noir et la cérémonie marquée par le mouvement #MeToo
People
MOBILISATION - La cérémonie des BAFTA 2018 était l'occasion pour plusieurs personnalités de se mobiliser face aux scandales d'abus sexuels qui font rage depuis des mois dans l'industrie du cinéma.

Mobilisation lors de la cérémonie des Bafta Awards. De nombreuses stars sont apparues sur le tapis rouge de Londres vêtues de noir afin de protester contre les scandales impliquant de grands noms du cinéma, dont Harvey Weinstein, Woody Allen et l'acteur Kevin Spacey. Parmi elles, les actrices Margot Robbie, Angelina Jolie, Salma Hayek, Jennifer Lawrence, Natalie Dormer, Kristin Scott Thomas qui arborait la mention "Time's Up" sur sa veste ou encore Allison Janney, récompensée dans la soirée. 


Certaines étaient accompagnées de militantes reconnues, issues notamment de la plateforme Everyday Sexism Project. Angelina Jolie est ainsi apparue au bras de Loung Ung, une activite d'origine cambodgienne dont le livre "D'abord, ils ont tué mon père" a été adopté au cinéma par cette dernière. Début janvier, les célébrités avaient également porté du noir, accompagnées de militantes reconnues, à l'occasion de la cérémonie des Golden Globes.

La question du harcèlement sexuel, qui a ébranlé l'industrie du cinéma ces derniers mois avec la révélation de centaines de comportements abusifs, a été abordée dès les premières minutes de la soirée. "Notre industrie a traversé une année difficile. De courageuses révélations de harcèlement et d'abus sexuels se sont succédées", a déclaré Jane Lush, la directrice de l'Académie, dans son discours d'ouverture. Elle a fait part de son espoir que la mobilisation actuelle, avec la publication récente d'une charte contre ce type d'abus, serait un "catalyseur pour un changement durable".

En vidéo

La minute Sept à Huit : Rose McGowan, celle par qui le scandale Harvey Weinstein a éclaté

La maitresse de cérémonie, l'actrice Joanna Lumley, a elle fait le  rapprochement entre le combat mené par les Suffragettes il y a un siècle pour obtenir le droit de vote, notamment au Royaume-Uni, et la campagne "Time's Up", y voyant la même "détermination pour éradiquer les abus dont sont victimes les femmes".


Pas de noir cependant du côté de Kate Middleton. La Duchesse de Cambridge, qui a assisté à la soirée au côté de son mari le prince William, avait pour sa part opté pour une longue robe verte. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Hollywood : le scandale Harvey Weinstein

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter