Bernard de la Villardière révèle qu'il a "cogné" son fils parce qu'il avait fumé du shit

Bernard de la Villardière révèle qu'il a "cogné" son fils parce qu'il avait fumé du shit
People

CONFESSIONS – Bernard de la Villardière a raconté qu'il avait déjà frappé l'un de ses fils après avoir trouvé une boulette de shit dans la poche de son pantalon. Le présentateur de l'émission "Enquête Exclusive", diffusée sur M6, a confié plusieurs fois avoir lui-même fumé du cannabis durant sa jeunesse.

Fais ce que je dis, pas ce que je fais. Bernard de la Villardière a accordé une longue interview à VSD au cours de laquelle il a raconté une drôle d'anecdote familiale. L'histoire a pourtant commencé sur un malentendu.

"Il y a quelques années, j’étais en Afgha­nis­tan et ma femme m’ap­pelle en disant : ‘Ouais, tu voyages partout, t’as pas le temps de t’oc­cu­per de ton fils ! Je viens de retrou­ver un petit chillum [pipe servant à consommer du cannabis, ndlr]. Ma femme connaît ces trucs là comme moi ; nous sommes de la même géné­ra­tion", a-t-il expliqué à l'hebdomadaire.

Marc de la Villardière pris la main dans le sac

Au téléphone, le présentateur de "Enquête Exclusive" engueule son fils Marc, le deuxième d'une fratrie de quatre enfants, avant de se rendre compte que l'objet lui appartient. "Je l’avais ramené d’Af­gha­nis­tan quelques temps plus tôt. Ou peut-être de Jamaïque. Je me suis retrouvé en train de présen­ter mes excuses à mon fils", a expliqué le journaliste baroudeur, qui n'était pas au bout de ses peines.

De fait, peu de temps après, le garçon est bel et bien pris la main dans le sac. "On a retrouvé une boulette de shit dans la poche de son jean. Je n’étais pas très content. Je lui ai dit : ‘Ça ne m’étonne pas, avec les cons que tu fréquentes !’. Il m’a dit : ‘C’est toi qu’es un con !’ Et là, je l’ai cogné. C’est la seule fois où j’ai levé la main sur lui. Sauf quand il était bébé ou enfant et que je lui donnais des fessées", a confié Bernard de la Villardière.

Sous champignons hallucinogènes

Le journaliste n'est pourtant pas tout blanc en matière de consommation de stupéfiants. "Je fumais pas mal à l’époque mais c’était du bon canna­bis, pas comme aujourd’­hui. Puis j’ai fait une expé­rience avec des cham­pi­gnons hallu­ci­no­gènes au Népal, à Pokhara. Ça, je ne l’ai pas raconté dans mon livre, de peur de donner un mauvais exemple aux plus jeunes", a t-il déclaré à VSD.

Malgré les joints, Bernard de la Villardière a tout de même réussi une belle carrière et visiblement son fils Marc s'apprête à en faire autant. Âgé de 27 ans, le jeune homme (à découvrir en photo ci-dessous), travaille, en effet, comme reporter pour Ligne de front, la boîte de production de... Bernard de la Villardière.

A LIRE AUSSI
>> Bernard de la Villardière : il était une fois une mèche
>> Bernard de la Villardière dérape sur les Miss France

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent