Beyoncé : Une femme affirme être la mère biologique de Blue Ivy

People

SCANDALE - Beyoncé passe, décidément, un mauvais été. Son couple est en crise et voilà qu'une femme assure être la mère biologique de Blue Ivy. Elle poursuit la star en justice pour demander une compensation financière.

La tempête médiatique qui s’abat sur Beyoncé n’est pas prête de se calmer. Alors que Queen Bey et son mari Jay-Z tentent de calmer le jeu au sujet des rumeurs de divorce et essaient de faire oublier le terrible épisode du Solange-Gate voilà qu’un autre scandale s’abat sur le couple mais aussi sur leur jeune fille Blue Ivy. En effet, une jeune femme affirme être la mère biologique de la petite fille et poursuit le couple le plus puissant de la planète afin de faire reconnaître la maternité. Elle demande en outre, une compensation financière mais aussi, plus étrange, un coup de pouce pour faire décoller sa carrière, rapporte le site américain RadarOnline.

Mère porteuse ?

Tina Seals, sans domicile fixe, assure qu’elle a fait don de ses ovocyte suite à un arrangement à l’amiable ne lui donnant aucun droit sur le bébé. Voilà de quoi donner du grain à moudre aux mauvaises langues qui assuraient que Beyoncé n’a jamais été enceinte et relancer la rumeur selon laquelle la star aurait fait appel à une mère porteuse. Rumeur d’ailleurs largement alimentée par l’étrange épisode de son ventre qui se plie comme un coussin sur le plateau d’une émission de télévision.

Cependant, il n’est pas certain que la demande soit acceptée par la justice américaine, car elle avait déjà effectué des démarches similaires au sujet de North West, la fille de Kim Kardashian et Kanye West mais aussi pour les enfants de Michael Jackson mais aussi de sa sœur Janet. Des tentatives toujours rejetées par le juge. Le couple Jay-Z et Beyoncé n’a toujours pas réagi à cette plainte déposée le 14 juillet dernier et il est fort probable qu’il ne le fasse pas.
 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter