Bobbi Kristina : son père ne veut plus que la presse parle à certains membres de la famille

Bobbi Kristina : son père ne veut plus que la presse parle à certains membres de la famille

People
DirectLCI
CONFLIT - Alors que Bobbi Kristina, la fille de Whitney Houston, se trouve toujours dans le coma, son père a décidé de partir en guerre contre certains membres de sa famille. Dans son viseur : ceux qui évoquent la santé de la jeune fille, alors qu'ils n'ont pas le droit de la voir.

Bobby Brown semble bien décidé à protéger la vie privée de sa fille, même si celle-ci se trouve actuellement dans le coma, et que sa situation se dégrade rapidement. Dans un communiqué, le père de Bobbi Kristina a décidé de mettre les choses au point, et même d'interdire à la presse de parler avec certains membres de sa famille.

A LIRE AUSSI >> Bobbi Kristina, impliquée dans un accident de voiture avant le drame

Pourquoi ? Tout simplement pour éviter que des fausses informations sur l'état de santé de sa fille ne soient divulguées : "Plusieurs personnes de la famille ont donné des interviews aux médias, explique son avocat. Pourtant, aucun d'eux n'est autorisé à voir Bobbi Kristina. Aucun d'eux n'a une connaissance exacte des traitements qui sont administrés à Bobbi Kristina et le personnel médical du Emory University Hospital n'a pas communiqué avec eux".

Un besoin de calme dans des moments difficiles

Dans sa ligne de mire, on retrouve particulièrement Jerod Brown, le cousin de Bobbi Kristina : "Il continue de publier des communiqués et fait des apparitions à la télévision. Pourtant, il n'a aucun contact avec Bobby Brown ou la famille Houston. Il doit être ignoré. S'il vous plaît ne vous rendez pas aux événements qu'il organise puisqu'il est incapable d'informer sur l'état de santé de Bobbi Kristina".

Selon le site TMZ, l'état de santé de la fille de Whitney Houston ne cesse de se dégrader, et ses organes seraient sur le point de lâcher . Dans ce moment particulièrement difficile pour Bobby Brown, le père de la jeune fille a remercié les personnes qui lui apportaient du soutien, tout en expliquant que sa famille avait besoin de calme pour gérer au mieux la situation.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter