"Bodyguard" ce soir sur TMC : cinq ans après sa mort, quel héritage laisse Whitney Houston ?

"Bodyguard" ce soir sur TMC : cinq ans après sa mort, quel héritage laisse Whitney Houston ?

People
DirectLCI
HÉRITAGE EN PÉRIL - Retrouvée morte dans la salle de bains de sa chambre d'hôtel à Beverly Hills à la veille des Grammy Awards en février 2012, la reine du r'n'b a laissé derrière elle un vaste catalogue musical et un statut d'icône aujourd'hui en danger.

Dimanche soir, le Beverly Hilton accueillait les Golden Globes. Une tradition pour cet hôtel luxueux dont le nom est associé à la disparition d'une des plus grandes figures de la chanson. Le 11 février 2012, le corps sans vie de Whitney Houston est retrouvé dans la salle de bains de sa chambre. L'autopsie conclura à une mort par noyade, provoquée par une maladie cardio-vasculaire et l'usage de cocaïne. Un émouvant hommage lui est rendu dès le lendemain lors de la cérémonie des Grammy Awards. Mais cinq ans après, que reste-t-il de l'héritage de l'interprète de "I will always love you" ?

Les années qui ont suivi son décès sont marquées par un autre drame familial dans le clan Houston. Le 31 janvier 2015, Bobbi Kristina Brown, la fille unique de la chanteuse, est retrouvée inconsciente, elle aussi dans une baignoire. La jeune femme de 22 ans meurt le 26 juillet après sept mois de coma. Il faudra attendre presque un an pour connaître les causes de sa disparition. Victime d'une intoxication médicamenteuse, elle s'est elle aussi noyée dans une baignoire. Un parallèle troublant avec le décès de sa mère qui est rapidement qualifié de "malédiction" par les médias américains. L'affaire est portée devant les tribunaux, le clan Houston tenant le petit ami de Bobbi Kristina pour responsable de sa mort. Nick Gordon a été condamné en novembre dernier à verser 36 millions de dollars à la famille de la défunte.

En vidéo

La fille de Whitney Houston retrouvée inconsciente dans sa baignoire

Un livre de son ex violent Bobbi Brown, ses biens vendus aux enchères

Quelques mois plus tôt, c'est Bobbi Brown, le père de Bobbi Kristina, qui fait les gros titres des journaux. L'ex de Whitney Houston, en pleine opération rédemption, raconte dans un livre paru en juin dernier les détails les plus sombres de son histoire avec la diva. Comment ils se droguaient en présence de leur fille, comment il battait sa femme, comment cette dernière était "incroyablement sexuelle".  Il assure vouloir seulement une chance de donner sa version des faits. "Bobby a fait des erreurs durement payées mais son histoire n'est pas terminée. Bobby passe le reste de sa vie à faire de bons choix et à guider sa famille sur la bonne voie", assure un proche à People. Mais ses mémoires, intitulées Every little step : my story,  Chaque petit pas : mon histoire, se vendent comme des petits pains et deviennent rapidement un best-seller du New York Times. De quoi empocher un peu d'argent.

Au même moment, la famille Houston cherche aussi à capitaliser sur la diva en vendant aux enchères quelques-uns de ses objets les plus précieux, dont un vieux passeport ou un MTV VMA. Officiellement, il s'agit de "donner quelque chose de Whitney aux gens qui l'aimaient, elle et sa musique", explique sa belle-soeur Pat, qui fut sa manager et préside désormais The Whitney Houston Estate, la société en charge de l'héritage de la chanteuse. Officieusement, c'est également un moyen de pérenniser les fortunes du clan. "Contrairement à Michael Jackson, la mort de Whitney Houston n'a pas été suivie par un tourbillon d'arrangements pour monétiser sa vie après sa mort", écrivait Forbes en 2012 pour expliquer l'absence de la chanteuse dans sa liste des célébrités décédées ayant gagné le plus d'argent cette année-là.

Une liste que Whitney Houston n'a d'ailleurs jamais intégrée. "Elle n'a pas non plus écrit ses propres chansons, ce qui veut dire qu'elle ne touche pas de droits d'auteurs comme Jackson, et elle n'a pas non plus laissé derrière elle de titres inédits comme lui", poursuivait Forbes. Et les best-of "n'ont pas de durée de vie et ne rapportent pas beaucoup d'argent", précisait un avocat spécialisé. Après s'être déchiré autour d'un téléfilm de seconde zone consacré à la vie de la chanteuse, ses proches se disputent désormais sa fortune de 20 millions de dollars, qu'elle avait léguée à sa fille aujourd'hui disparue. Une bataille qui n'avait toujours pas trouvé d'issue il y a quelques mois encore.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter