Brad Pitt "essaie de comprendre" les supporters de Trump

Brad Pitt "essaie de comprendre" les supporters de Trump
People

EN CAMPAGNE – Interviewé par le romancier Marlon James pour "T Magazine", le magazine du "New York Times", l’acteur américain Brad Pitt "n’arrive pas à imaginer que Trump va être au pouvoir". Ce qu’il imagine aisément, en revanche, c’est la raison pour laquelle tant de personnes sont prêtes à voter pour le milliardaire.

La question a débuté sur le Brexit. Pour aboutir à un très long échange sur Donald Trump. "Mec, je n’aurais jamais pensé que ça arriverait", répond Brad Pitt au romancier Marlon James qui l’interrogeait sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. "De la même manière, je n’arrive pas à imaginer que Trump va être au pouvoir", poursuit l’acteur américain dans un entretien pour T Magazine, le magazine du New York Times. "Ce qui nous rassemble est bon, ce qui nous sépare est mauvais", résume-t-il pour "faire simple".

Poussant le débat, Brad Pitt reprend une réplique de The Big Short, qui traite de la crise financière mondiale de 2008. "Quand les choses vont mal et qu’on n’en trouve pas la raison, on commence à se créer nos propres ennemis", lance-t-il.  Ces ennemis, ce sont les "immigrés illégaux" dans le cas du candidat républicain à la Maison-Blanche. L’époux d’Angelina Jolie poursuit sa réflexion à voix haute, souligne Marlon James, jusqu’à arriver à son cas personnel. Et s’il n’avait pas percé en tant qu’acteur ? Aurait-il lui aussi adhéré aux idées du milliardaire ?

On dirait que ceux qui souffrent le plus finissent par parier sur le parti qui pourrait les blesser- Brad Pitt

"Parce que je viens de l’Oklahoma, au sud du Missouri, qui est plus enclin à entendre la voix de Trump, j’essaie de comprendre" ceux qui optent pour le républicain. "On dirait que ceux qui souffrent le plus finissent par parier sur le parti qui pourrait les blesser. Donc j’essaie de comprendre d’où ils viennent", ajoute-t-il. Et selon lui, l’économie n’est pas la seule explication.

"Vous devez comprendre que c’est aussi dans notre ADN. Beaucoup d’Américains n’ont pas le temps de regarder CNN, la FOX et Al-Jazeera. Ils essaient de payer leur loyer, de nourrir leurs enfants, ils sont fatigués quand ils rentrent chez eux et ils veulent tout oublier. Et soudain, cette voix arrive – et il n’y a pas besoin de que ce soit une voix avec du contenu – et dit qu’elle en a marre de tout ça", explique-t-il.

 Brad Pitt espère une chose, "que nous soyons tous un voisinage global et que nous commencions à nous comprendre tous les uns les autres". "Mais vous voyez ce réactionnaire défendre l’isolement et la séparation encore une fois", lâche-t-il. Selon lui, "un supporter de Trump se bat contre tout". Il continue : "Mais que veut-il dire quand il parle de reprendre notre pays ? Est-ce que quelqu’un peut me l’expliquer ? Où est-il parti ?" Des questions auxquelles bon nombre d’électeurs cherchent, comme lui, à répondre.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter

    Alertes

    Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent