Braquage de Kim Kardashian : son garde du corps français poursuivi en justice

People
JUSTICE - Deux ans après le braquage dont Kim Kardashian a été victime à Paris, son assureur se retourne contre le garde du corps français de la star de téléréalité. Il lui réclame la bagatelle de 6.1 millions de dollars, affirme le site américain TMZ.

C’est un braquage dont on n’a pas fini de parler. Le 3 octobre 2016, en marge de la Fashion Week de Paris, Kim Kardashian était agressée à l’hôtel de Pourtalès par plusieurs individus armées qui allaient lui dérober plusieurs objets de valeur, parmi lesquels une bague ornée d’un immense diamant. Montant estimé du butin : 10 millions de dollars (environ 9 millions d’euros).


Deux ans après les faits, la presse américaine révèle que AIG, la compagnie assurance de la star de téléréalité, a décidé de poursuivre en justice Pascal Duvier, le garde du corps français en chargé de sa sécurité ce soir-là. Et de lui réclamer la bagatelle de 6.1 millions de dollars (environ 5.3 millions d’euros).

Dans la plainte, que le site TMZ a pu consulter, il est reproché à Pascal Duvier d’avoir accompagné Kourtney et Kendall Jenner, les demi-sœurs de Kim, dans une boîte de nuit à proximité, laissant la jeune femme sans surveillance. Deux des braqueurs l’avaient menacée avec une arme sur la tempe avant de la ligoter, de la bâillonner et de l’enfermer dans la salle de bains de sa chambre.


La compagnie d’assurance estime notamment qu’il incombait au garde du corps et ses équipes de corriger plusieurs failles dans la sécurité de sa cliente, comme l’absence de verrou à la porte principale de l’hôtel ou encore le dysfonctionnement d'un interphone. Autant de "défaillances" qui auraient permis aux braqueurs d'entrer dans l'hôtel de Pourtalès, laissé sans surveillance.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Kim Kardashian braquée à Paris

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter