Naomi Campbell révèle avoir été attaquée et menacée de mort à Paris

People

Toute L'info sur

Kim Kardashian braquée à Paris

CAUCHEMAR - Interrogée sur son amitié avec Kim Kardashian lors de sa venue dans le "Wendy Williams Show", la top modèle britannique a pour la première fois fait part de la violente agression dont elle a été victime dans la capitale française en 2012. "Ils m'ont suivie depuis l'aéroport. Ils m'ont attaquée, ont ouvert la porte de la voiture et m'ont dit : 'Naomi Campbell, on va te tuer'", a-t-elle raconté.

Le récit fait froid dans le dos. Naomi Campbell a raconté pour la première fois comment elle a été victime d'une violente agression alors qu'elle venait tout juste d'arriver à Paris il y a quatre ans. Elle avait pourtant réussi à garder cette affaire secrète jusque-là. "Je n'en ai pas parlé, je ne voulais pas que ce soit public", a-t-elle expliqué dans le "Wendy Williams Show" jeudi. Elle a brisé le silence sur cet épisode alors qu'elle était interrogée sur son amie Kim Kardashian. "Une fille vraiment super", selon la top britannique. "Je compatis vraiment avec elle", a-t-elle commencé en commentant une photo d'elles d'eux prises deux jours avant le braquage dont a été victime la star de téléréalité dans son appartement parisien début octobre.

"J'ai gardé ce qui m'était arrivé secret mais en 2012, j'ai aussi été attaquée à Paris", a-t-elle poursuivi, déclenchant des réactions d'effroi chez l'animatrice. "Ils m'ont suivi de l'aéroport. Ils m'ont attaquée, ont ouvert la porte de ma voiture et m'ont dit : 'Naomi Campbell, on va te tuer'", a-t-elle continué. La jeune femme vient de prendre l'avion depuis la Suisse pour rejoindre "son super 'papa" Azzedine Alaïa", le créateur de mode qui l'attendait pour dîner. "J'étais seule, je n'ai pas appelé de sécurité car c'était un voyage rapide", a-t-elle justifié. Dès les premières minutes dans la voiture, Naomi Campbell sent que quelque chose ne va pas.

C'est également arrivé à d'autres personnalités bien connues mais ce n'est pas à moi d'en parler- Naomi Campbell

"Ce n'était pas mon chauffeur habituel et toutes les fenêtres du véhicule étaient ouvertes. C'était étrange. On était en novembre, juste avant Thanksgiving, et il faisait super froid dans la voiture", s'est-elle souvenue. Elle révèlera par la suite que le chauffeur était dans le coup. "C'est un système qui est en cours depuis quelques temps maintenant""Heureusement, on était devant le magasin d'Azzedinne Alaïa, l'entrée dans la maison se trouve à ce niveau-là, parce qu'ils sont sortis et m'ont sauvée", a-t-elle ajouté. Avant de rejoindre ses amis, Naomi Campbell a eu un moment de flottement.

"Avec du recul, je ne sais pas si je le referai : 'est-ce que je vais laisser ce mec prendre mon sac avec tous mes passeports ou est-ce que je vais me battre pour eux?' Ma décision a été : 'je ne vais pas laisser mon sac s'échapper'", a-t-elle témoigné avant de souligner qu'elle et Kim Kardashian n'avaient pas été les seules victimes de ce type d'agression à Paris. "C'est également arrivé à d'autres personnalités bien connues mais ce n'est pas à moi d'en parler", a-t-elle insisté. D'autres récits de ce type pourraient donc être rendus publics dans les prochaines semaines.

En vidéo

Kim Kardashian agressée : les attaques à domicile "rarissimes" vraiment ?

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter