Braquage de Kim Kardashian : plusieurs ADN retrouvés sur place

ENQUÊTE – Les enquêteurs planchent actuellement sur plusieurs ADN qui ont été prélevés dans l’appartement parisien où Kim Kardashian a été braquée dans la nuit du 2 au 3 octobre.

Les braqueurs ont-ils laissé des traces ? Plusieurs ADN ont été retrouvés dans l'appartement de l'hôtel parisien où Kim Kardashian a été braquée dans la nuit du 2 au 3 octobre. "Ces ADN sont actuellement en cours d'exploitation", a précisé une source proche de l’enquête. 


En revanche, celle-ci a précisé qu’"aucun ADN" n'avait été "à ce stade des investigations" récupéré sur le pendentif serti de diamants. Ce bijou a été ramassé dans la rue par une passante, à proximité de l’hôtel de Pourtalès, situé près de l’église de la Madeleine, quelques heures après l’attaque. 

Des braqueurs "amateurs"

Les cinq braqueurs, qui auraient été qualifiés "d’amateurs" par Kim Kardashian, selon les confidences d’un proche rapportées par TMZ, sont repartis à vélo avec 9 millions d’euros de butin. 


Traumatisée mais physiquement indemne, Kim Kardashian avait pu se libérer rapidement de ses liens pour téléphoner à son garde du corps, Pascal Duvier. La police s'était ensuite rapidement rendue sur place. Le site Radar Online a d’ailleurs diffusé mardi 11 octobre une vidéo dans laquelle on voit la star de la téléralité, dans l'appartement, juste après les faits. Assise sur un canapé, Kim Kardashian est en train de téléphoner pendant que de nombreux policiers s’activent sur place.   

Lire aussi

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Kim Kardashian braquée à Paris

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter