Brigitte Bardot : elle trouve Gérard Depardieu épouvantable mais…

Brigitte Bardot : elle trouve Gérard Depardieu épouvantable mais…

CONFIDENCES - Interrogée par Wendy Bouchard pour Europe 1, la comédienne, qui fête dimanche ses 80 ans, a donné son avis sur un certain Gérard Depardieu. Et comme d’habitude, elle ne mâche pas ses mots…

C’est la semaine BB. Légende du cinéma français, la comédienne fête dimanche ses 80 ans. Après Laurent Delahousse mardi, dans le cadre de l’émission Un jour, un destin sur France 2 , c’est Wendy Bouchard, la journaliste d’Europe 1, qu’elle a reçu dans propriété de Saint-Tropez, La Madrague. L’occasion d’évoquer l’amour que lui porte ses admirateurs : "Je suis émue aux larmes par les lettres que je reçois. Cet amour que je sens vraiment, qui m'entoure, qui m'étonne, me donne des ailes", explique-t-elle. "Il me donne du courage pour continuer mon combat parce que c'est un amour qui passe à travers l'amour des animaux. Je suis infiniment reconnaissante envers les gens de me garder près d'eux avec tant de fidélité".

"Depardieu me fait penser à Raimu"

Au cours de cet entretien, Brigitte Bardot livre son avis, sans concessions, sur un autre monstre sacré du cinéma français, Gérard Depardieu . "Je trouve que c’est un type qui a une personnalité extraordinaire. Il me fait penser à des Raimu, à des Sasha Guitry, mais dans le style actuel. Il a une espèce de puissance, de force", dit-elle. "Il arrive à imposer son physique, qui est vraiment épouvantable". Epouvantable, mais pas repoussant : "Ca n’a pas d’importance, parce qu’il a tellement de personnalité, de talent et de force dans ce qu’il raconte qu’on oublie qu’il ferait peur à un régiment de sauvages". L’intéressé appréciera.
 


EVENEMENT - L'interview de Brigitte Bardot par Europe1fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid : les décès et les admissions en réanimation en hausse

EN DIRECT - Affaire des "écoutes" : cette condamnation ne "correspond pas à la vérité", tacle Me Temime, l'avocat de Thierry Herzog

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Le coronavirus ne sera pas vaincu d'ici la fin de l'année, selon l'OMS

" J'ai 30.000 euros de dettes" : ces travailleurs ruinés par la crise du Covid

Lire et commenter