Le cinéma français ? "Des barbus et des actrices aux cheveux gras qui se font violer dans les coins", selon Brigitte Bardot

Le cinéma français ? "Des barbus et des actrices aux cheveux gras qui se font violer dans les coins", selon Brigitte Bardot

POURQUOI TANT DE HAINE ? - Dans une interview accordée à "Valeurs Actuelles", Brigitte Bardot tire (une fois de plus) à boulets rouges sur le cinéma français. Et elle n'y va pas par le dos de la cuillère. Extraits.

Quelle mouche a (encore) piqué Brigitte Bardot ? Dans une interview publiée ce jeudi 16 mars par l'hebdomadaire Valeurs Actuelles, l'ex-icône du cinéma français a poussé comme à son habitude un coup de gueule contre le cinéma français. Invitée à s'exprimer sur diverses thématiques, BB ne s'est pas privée de balancer. 

Mais qu'est-ce c'est que ces acteurs et ces actrices? On n'y voit plus que des scrofuleux, malades, tordus, et moches. - Brigitte Bardot

Regarde-t-elle encore des films aujourd'hui ? "Jamais. Mais qu'est-ce c'est que ces acteurs et ces actrices? On n'y voit plus que des scrofuleux, malades, tordus, et moches. Les héros aujourd'hui, ce sont des personnages à béquilles ou paralysés sur une chaise roulante ou en coma dépassé...", a déclaré la comédienne, en pleine promotion de Réplique et piques (éditions de l’Archipel), un recueil de toutes ses citations et aphorismes. 

Ne jurant que par les comédiens de la trempe d'Alain Delon, de Jean Gabin et de Pierre Brasseur, Brigitte Bardot dézingue les nouveaux acteurs qui, selon elle, ne font plus rêver. "Il n’y a plus que des barbus et des actrices aux cheveux gras, qui se font violer dans les coins et qui trouvent des excuses à leurs agresseurs. Il n’y a qu’à regarder la cérémonie des César où de gentils zombies remercient papa-maman, leur concierge et leur chauffeur de taxi, tout en lançant l’incontournable appel à la fraternité humaine et à l’antiracisme." 

En vidéo

Ruquier, Ardisson, Hanouna... Brigitte Bardot dézingue le PAF !

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : "trois à quatre semaines" de retard pour les livraisons du vaccin Pfizer-BioNTech vers l'UE

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

Vaccination : c'est parti pour la prise de rendez-vous en ligne sur le site Sante.fr

Les alertes neige sont levées, un département en vigilance crues

Virus "le plus dangereux du monde" créé par l'Homme : que sait-on de cette une de "Sciences et Avenir" ?

Lire et commenter