Britney Spears pieds nus au tribunal : le juge demande une nouvelle expertise psychiatrique

People
DirectLCI
JUSTICE - Selon plusieurs médias américains, la chanteuse américaine est arrivée pieds nus à une audience à Los Angeles sur sa mise sous tutelle. Le juge, avant de rendre sa décision, a demandé une nouvelle expertise psychiatrique, un mois après que la jeune femme a été internée.

Dix jours après sa sortie de l’hôpital psychiatrique, Britney Spears va-t-elle mieux ? Rien n’est moins sûr si l'on en croit plusieurs médias américains. Pour preuve selon eux, photo à l’appui : c’est pieds nus que la chanteuse se serait rendue dans le bureau du juge du tribunal de Los Angeles, accompagnée de sa mère Lynne et de son avocat. Un accoutrement pour le moins curieux, quand on sait que celui-ci devait statuer sur l’évolution de sa mise sous tutelle. Résultat, selon le site TMZ : le juge a ordonné une nouvelle évaluation psychiatrique, avant de rendre sa décision.

Depuis de nombreuses  années, c’est le père de la jeune femme qui est son tuteur légal. Et alors qu’après sa descente aux enfers, en 2007, Britney Spears semblait s’être remise sur les rails, catastrophe il y a quelques semaines : on apprenait que la chanteuse était internée dans un centre psychiatrique. Des rumeurs évoquent une chanteuse fragilisée par les problèmes de santé de son père. D'autres voix indiquent que la chanteuse a "vrillé" après avoir subitement interrompu son traitement contre la bipolarité. 


Un mois plus tard, la chanteuse sortait de son centre et donnait d'étranges nouvelles dans une vidéo sur Instagram :  "Ma famille a connu beaucoup de stress, et j'avais besoin de temps pour m'en occuper. Mais je serai de retour très bientôt", assurait-elle, avant de dénoncer les "rumeurs, menaces de mort à sa famille et à son équipe et de beaucoup d'autres choses folles qui sont dites". "J'essaie de prendre du temps pour moi mais tout ce qui se passe rend la chose plus difficile pour moi. Ne croyez pas ce que vous lisez ou entendez". 

Son petit ami la soutient sur les réseaux sociaux

Pas de quoi rassurer ses fans, qui ont été nombreux à se presser derrière le mouvement "Free Britney" ("Libérez Britney") sur les réseaux sociaux. Plusieurs pétitions ont également été mises en ligne pour réclamer une enquête sur la mise sous tutelle de "la princesse bien-aimée de la pop". 


La chanteuse peut également compter sur le soutien de son petit ami, qui multiplie les messages d'amour à son encontre.

Dimanche, à l'occasion de la fête des mères qui était célébrée outre-Atlantique, le danseur Sam Asghari a ainsi tenu à souhaiter une belle fête "à toutes les mères qui font le job le plus difficile du monde !", une photo de sa chérie, qui a deux enfants, à l'appui. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter